Dans une conjoncture immobilière difficile: Fogarim et Fogaloge accusent le coup

Dans une conjoncture immobilière difficile: Fogarim et Fogaloge accusent le coup

Loin de leurs performances des années d’or de l’immobilier, les deux garanties Fogarim et Fogaloge ont montré de sérieux signes d’essoufflement au cours de l’année 2015.

Alors qu’en janvier 2015 Fogarim et Fogaloge semblaient garder la cote, la donne a basculé dès février et depuis, les deux garanties accusent le coup de la crise de l’immobilier.

Ainsi, d’une année à l’autre, les productions oscillent bien que le cumul au dernier mois de l’année témoigne de l’essoufflement des deux garanties face au ralentissement de tout le secteur. En gros, Fogarim et Fogaloge sont bien loin de leurs réalisations qui ressortaient largement à la hausse d’un mois à l’autre.

Cependant, en attendant la reprise du secteur immobilier, les deux garanties font tout de même preuve de résilience. C’est ce qui se dégage des tableaux de bord mensuels du Fogarim et Fogaloge publiés par la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l’économie et des finances.

Fogarim : 14.299 bénéficiaires en 2015
En termes de chiffres, Fogarim ressort avec une production de 1.365 bénéficiaires au cours du mois de décembre 2015, à majorité féminine, soit 775 femmes et 590 hommes, pour un montant de prêts de 224,56 millions de dirhams. Par répartition géographique, la ville de Casablanca se place en première position avec 847 bénéficiaires, suivie de Mohammedia qui enregistre 71 bénéficiaires et de Témara avec 55 bénéficiaires. La production annuelle, calculée sur toute l’année 2015, passe donc à 14.299 bénéficiaires avec un montant de prêts de 2,330 milliards de dirhams. Tout cela ramène la production cumulée à aujourd’hui à 131.111 bénéficiaires de la garantie Fogarim pour un total de 20,203 milliards de dirhams de prêts. Aussi, au cours du mois de décembre, le coût moyen des logements inscrits dans la garantie Fogarim est ressorti à 234.469 dirhams, avec un montant moyen des prêts s’élevant à 164.513 dirhams. La mensualité moyenne des crédits à rembourser, au cours du mois de décembre, a été de 1.220 dirhams. Le taux d’intérêt moyen appliqué sur les sommes prêtées, dans le cadre de Fogarim, est évalué à 6,20% en décembre, selon la DTFE, qui ajoute que 50% des prêts accordés ont une quotité de financement supérieure à 73%.

Fogaloge : 1,3 milliard de dirhams débloqué en 2015

Pour sa part, Fogaloge ressort avec une production de 525 bénéficiaires au cours du mois de décembre 2015 à majorité masculine, soit 299 hommes et 225 femmes, pour un montant de prêts de 125,46 millions de dirhams. Par répartition géographique, la ville de Casablanca est en tête avec 154 bénéficiaires, suivie de Tanger qui enregistre 54 bénéficiaires et de Fès avec 28 bénéficiaires. La production annuelle, calculée sur toute l’année 2015, passe donc à 5.101 bénéficiaires avec un montant de prêts de 1,319 milliard de dirhams.

Tout cela ramène la production cumulée à aujourd’hui à 26.081 bénéficiaires de la garantie Fogaloge, pour un total de 7,559 milliards de dirhams de prêts. Aussi, au cours du mois de décembre 2015, le coût moyen des logements inscrits dans la garantie Fogaloge ressort à 325.408 dirhams, avec un montant moyen des prêts s’élevant à 238.980 dirhams en hausse par rapport au même mois de l’année 2014. La mensualité moyenne des crédits à rembourser, au cours du mois de décembre, a été d’une moyenne de 1.812 dirhams. Le taux d’intérêt moyen appliqué sur les sommes prêtées s’est évalué à 5,7% durant cette période, fait savoir la Direction, ajoutant que 50% des prêts accordés ont une quotité de financement supérieure à 76%.

En gros, Il s’agit d’un total de 19.400 personnes qui ont bénéficié du crédit immobilier au Maroc accordé par le biais de Fogarim et Fogaloge en 2015. Ainsi, les deux garanties sont loin de leurs réalisations qui ressortaient largement à la hausse d’un mois à l’autre. Cependant, en attendant la reprise du secteur immobilier, Fogarim et Fogaloge s’en sortent plutôt bien.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *