Dans une conjoncture immobilière peu porteuse: Résidences Dar Saada s’en sort bien…

Dans une conjoncture immobilière peu porteuse: Résidences Dar Saada s’en sort bien…

Décidément, le Groupe Résidences Dar Saada arrive à tirer son épingle du jeu. Aussi, en dépit d’un environnement peu porteur pour le secteur de l’immobilier, le promoteur a réussi à dégager des résultats 2015 en nette croissance et en ligne avec ses prévisions.

Amin-Guennoun-2729-2012-07-19
Amine Guennoun, directeur général des Résidences Dar Saada

La croissance au rendez-vous…

C’est ainsi qu’en 2015, malgré un recul de 4% par rapport à 2014, le Groupe a réussi à dégager un chiffre d’affaires de 1,746 milliard de dirhams, lui permettant d’atteindre ses objectifs de profitabilité. A noter que le deuxième semestre a compté pour près de 2/3 du chiffre d’affaires de l’année 2015.

Pour sa part, le résultat d’exploitation des Résidences Dar Saada atteint 515 millions de dirhams en 2015 contre 490 millions de dirhams en 2014, soit une croissance de 5%. Le ratio résultat d’exploitation sur chiffre d’affaires s’établit donc à 29,5%.

Enfin, le résultat net du groupe ressort en hausse de 11%, passant de 406 millions de dirhams en 2014 à 450 millions de dirhams en 2015, soit un ratio de résultat net sur chiffre d’affaires de 25,7%.

Des fondamentaux financiers sains

En 2015, le taux d’endettement net du promoteur immobilier (tenant compte de l’excédent de trésorerie) s’est légèrement amélioré pour atteindre 37% contre 38% au premier semestre 2015. Ainsi, à fin 2015, l’endettement net de trésorerie du Groupe s’élevait à 2,2 milliards de dirhams. Pour ce qui est des créances clients, elles sont restées maîtrisées. Aussi, les créances clients TTC se sont établies à 743 millions de dirhams au 31 décembre 2015, soit environ 4,5 mois du chiffre d’affaires.

Performance opérationnelle : Objectifs atteints

En 2015, Résidences Dar Saada a poursuivi son plan de développement à travers des acquisitions sélectives de terrains. La société a acquis des terrains d’une surface totale de près de 47ha dans les régions de Casablanca (4,1 ha), Martil (10 ha) et Marrakech (33 ha). La société a lancé la marque Palm Immobilier dédiée à l’habitat de standing supérieur et investit donc un nouveau segment à forte demande. Au niveau de la commercialisation, les préventes de l’année 2015 ont atteint 5.658, soit 99% de l’objectif annuel. Pour sa part, le stock d’unités pré-vendues s’élève à près de 14.000 unités, soit un chiffre d’affaires sécurisé de 3,9 milliards de dirhams. En matière de production, les unités achevées lors de l’année 2015 s’élèvent à 7.633. De même, Résidences Dar Saada a mis en chantier durant cette année 6.433 unités. Enfin, la livraison d’unités est maintenue à un rythme soutenu avec 5.695 unités livrées, en ligne avec l’objectif annuel et en repli de 5% par rapport à 2014.

Des perspectives  ambitieuses…
Résidences Dar Saada prévoit un maintien de la progression de son activité avec une croissance élevée à un chiffre. De même, 15% à 20% du résultat de l’année devrait être réalisé durant le premier semestre 2016. A noter que le conseil d’administration, réuni le 30 mars 2016 sous la présidence de Hicham Berrada Sounni pour examiner l’activité et arrêter les comptes consolidés et sociaux au 31 décembre 2015, a proposé la distribution d’un dividende de 6,9 dirhams par action.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *