Destiné au corps enseignant: Le Carrefour du logement fait escale à Tanger-Tétouan

Destiné au corps enseignant: Le Carrefour du logement fait escale à Tanger-Tétouan

Comme c’était le cas pour les autres villes précédemment visitées, notamment Marrakech, Agadir, Kénitra et Casablanca, cette escale visait à orienter et faciliter aux adhérents de la Fondation le choix et l’achat d’un logement.

Organisé par la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation, le Carrefour du logement vient de faire escale à Tanger. Destinée au corps enseignant de la région du Nord, cette cinquième édition- dont les travaux ont pris fin dimanche 3 avril- a réussi à réunir les représentants des secteurs de l’immobilier et de la finance.

Et comme c’était le cas pour les autres villes précédemment visitées, notamment Marrakech, Agadir, Kénitra et Casablanca, cette escale visait à orienter et faciliter aux adhérents de la Fondation le choix et l’achat d’un logement. Répartis dans un grand espace aménagé au siège de la mairie de Tanger, les exposants ont permis, à cet effet, de faire part aux bénéficiaires de cette cinquième escale «des produits des prestataires immobiliers et des institutions financières», a précisé Abdelouafi El Akel, directeur du service des adhérents de la Fondation.

Pour le bonheur de ses adhérents, cet établissement public a réussi à négocier de nouvelles offres tarifaires auprès des plus grands promoteurs immobiliers de la région. Parmi lesquels figurent «Alliances, Al Omrane, CGI, Chaabi Lil Iskane, Dyar Al Mansour, Groupe Chaimaaz, CMKD ou encore Les Espaces Saada, qui se sont engagés à réduire significativement leurs prix de vente», selon les organisateurs.

Il est à noter que la signature de ces conventions a permis, pendant la période 2012-2014, d’obtenir des réductions d’un montant global supérieur à 30 millions de dirhams. «La particularité de ce salon c’est que la famille de l’enseignement dispose sur place des offres des plus grands promoteurs de la région et de toutes les banques, sans aucune exception. L’idée est de faire jouer la concurrence pour faire bénéficier à nos adhérents des meilleures offres. Nous les accompagnons, durant ces trois jours, pour obtenir des réductions supplémentaires sur les offres immobilières, y compris celles conventionnées; sur les taux bancaires, qu’il s’agisse de crédits immobiliers ou à la consommation», a tenu à rappeler Jamal Zitouni, directeur des prestations à la Fondation.

Il est à noter que les taux d’intérêt proposés à l’occasion de cette 5ème édition ont été bien au-delà des conventions habituelles signées avec les organismes de crédit. «Pour un emprunt pouvant aller jusqu’à 200.000 dirhams, le taux pour un prêt immobilier a été arrêté à 2,57% en moyenne pour les adhérents et à 4,9% pour les prêts à la consommation, souvent contractés en vue de l’équipement de leur nouveau logement principal», font part les initiateurs de cet événement.

Il est à rappeler que depuis 2003 la Fondation a mis en place le Fonds de garantie logement de l’éducation-formation (Fogalef), d’une valeur de 400 millions de dirhams et destiné à garantir les crédits immobiliers au profit de 110.000 adhérents.
«Une initiative dont le but est de garantir les crédits logement contractés par ses adhérents ; de prendre en charge 2% du taux d’intérêt pour la tranche d’emprunt d’un montant de 200.000 dirhams ; d’assurer un taux conventionné pour la tranche d’emprunt de 300.000 dirhams ; et de financer 4% du taux d’intérêt pour les crédits inférieurs à 80.000 dirhams», ajoute la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *