Deuxième édition de son colloque international: L’ESPI focalise sur le développement durable

Deuxième édition de son colloque international: L’ESPI focalise sur le développement durable

Ce deuxième colloque a été mis en place comme étant une «étape» dans la configuration du besoin d’échange d’expérience entre le Maroc et la France.

Le domaine de l’immobilier est un domaine en constante évolution, mais qui suscite aussi un fort intérêt. En effet, l’immobilier, sous ses divers aspects, qu’ils soient industriels, financiers, environnementaux ou sociaux, reste un secteur économique incontournable, surtout dans un pays comme le Maroc, qui est en plein développement. C’est pour cela que l’Ecole supérieure des professions de l’immobilier, et sous l’égide du ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, organise, les 20 et 21 avril 2017, la seconde édition du Colloque international immobilier et aménagement durable. Ce deuxième colloque a été mis en place comme étant une «étape» dans la configuration du besoin d’échange d’expérience entre le Maroc et la France. Ce colloque porte donc principalement sur la question de l’environnement. Un sujet qui est devenu au cœur de toutes les préoccupations depuis la COP22, qui a eu lieu à Marrakech.

L’une des questions qui se posent le plus souvent est celle de savoir pourquoi les développeurs devraient investir dans le durable. Une question à laquelle répond Frédéric Bol, prédisent de Swiss Life Reim, lors de son intervention. «L’immobilier représente 46% des consommations énergétiques en France et est responsable de 20% des émissions des gaz à effet de serre», explique-t-il. D’autres thèmes seront abordés lors de ces deux jours tels les enjeux de la transition énergétique sur les métiers de l’immobilier et de la construction, les nouvelles technologies dans l’immobilier d’entreprise et d’habitation, la refonte juridique du bail commercial comme levier de croissance au Maroc.

Cet événement a aussi connu la présence de Nabila El Merini, directrice de la promotion immobilière au ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville. Mme El Merini qui représente le Maroc a soulevé l’importance du développement durable en ces termes : «Les enjeux du développement durable au Maroc sont importants, c’est pour cela que nous participons à ce colloque», nous confie-t-elle avant de poursuivre: «Il s’agit là du Colloque international de l’immobilier organisé par le groupe ESPI concernant des thématiques inscrites au cœur des tous les chantiers structurants qui sont actuellement menés au Maroc en matière d’exécution des programmes d’habitat et en matière d’exécution des aménagements des espaces de vie». Ce n’est pas tout. «Des chantiers sont actuellement menés au Maroc et qui, bien entendu, comptent intégrer toutes les dimensions concernant le développement durable. Ils comptent aussi inclure tout ce qui concerne la protection de l’environnement, de l’efficacité énergétique et en matière d’amélioration des cadres de vie des citoyens marocains. Il s’agit là de priorités qui sont inscrites dans le cadre de tous les programmes qui sont menés en matière d’exécution des programmes d’habitats intégrés et dans les programmes qui sont inscrits dans les politiques des villes».

1 Comment

  1. Muslim

    On a rien à fouttre des problèmes et de l’expérience des français, comme si on était mariés avec la France, en plus ils n’égaleront jamais les allemands ou les anglais dans tous les domaines

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *