Douar Al Kora : Entre social et résidentiel

Douar Al Kora : Entre social et résidentiel

Il est situé à Rabat et constitue la première pierre du projet de la corniche de la capitale. C’est le projet de relogement des habitants du bidonville de Douar Al Kora, considéré comme le plus grand et le plus dense bidonville de Rabat. Situé dans la commune de Yacoub El Mansour et s’étalant sur une superficie de 11 ha, «Douar Al Kora» est un bidonville ancien de plus de 50 ans et abrite aujourd’hui plus de 2000 ménages et plus de 1000 commerces. En vue de la résorption de ce bidonville, un ambitieux projet de relogement a été monté. Vaste opération «tiroir» en trois tranches, étalée sur six ans, ce projet est principalement financé par le Fonds Hassan II pour le développement économique et social, qui investit 212 millions de dirhams pour subventionner en partie les appartements et pour assainir le foncier. L’Agence de développement social fournit un fonds d’appui aux projets des associations locales et des amicales de quartier à hauteur de 5 millions de dirhams.
Dans le cadre de cette opération se mêlent deux opérations de nature différente : à la fois une opération de promotion visant l’aménagement de la corniche de Rabat et la réalisation d’unités résidentielles et touristiques ; et une opération de relogement de grande ampleur visant le relogement in site de la totalité des 2092 ménages, soit 10 500 bidonvillois (selon le recensement de 2002) de Douar Al Kora, leur accession au logement à des conditions décentes, et la réalisation d’un grand nombre de commerces (660 modules, le plus grand marché de Rabat). Il s’agirait d’un véritable quartier urbain intégrant des îlots d’habitation, des commerces et des équipements socio-économiques, éducatifs et culturels d’accompagnement.
Chaque quartier sera doté des équipements de proximité qui lui permettent d’assurer un cadre de vie agréable aux habitants. Des équipements à l’échelle de la ville sont prévus également : un centre commercial, une école, un centre de loisirs, … La liaison inter-quartiers est assurée par des continuités visuelles, des effets de perspective, des liaisons piétonnes et carrossables ainsi que par le traitement des espaces extérieurs.
Ce projet implique un grand nombre de partenaires dont les principaux sont la Caisse de Dépôt et Gestion (CDG), maître d’ouvrage du projet, qui a délégué à la Société de Développement Al Kora (SDEK) la réalisation de l’opération. La Compagnie Générale Immobilière (CGI) assure pour sa part la maîtrise d’ouvrage déléguée technique et commerciale alors que l’ADS a été sollicitée pour réaliser l’accompagnement social de l’opération de relogement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *