Enseignement : Logés à la même enseigne

Enseignement : Logés à la même enseigne

Le deuxième Salon du logement pour la famille de l’enseignement s’est tenu du 7 au 9 juillet à la Faculté de Médecine de Casablanca. Un salon, organisé par la Fondation Mohammed VI de la promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation, qui a connu une affluence massive des enseignants et autres fonctionnaires du ministère de l’Education nationale qui ont particulièrement été attirés par les offres de financement de l’habitat qui leur sont destinées par divers promoteurs immobiliers et  institutions bancaires.
Des offres qui entrent ans le cadre du Plan d’action logement initié par la Fondation et qui facilite à ses adhérents l’acquisition ou la construction d’un logement principal comme il leur rend facile l’accès à des crédits à taux d’intérêts conventionnels ou bonifiés.
Ce plan fait suite à la convention-cadre signée le 4 juin 2003 entre la Fondation Mohammed VI et huit organismes bancaires. Il s’agit de la Banque Populaire, BMCE, CIH, Attijariwafa bank, SGMB, Crédit Agricole, BMCI et Crédit du Maroc qui se sont engagés à mettre à profit des adhérents de la Fondation un crédit au logement subventionné, dans des conditions préférentielles. Ainsi, et en vertu de cette convention, les taux maximums des crédits sont fixés à 6,5 % pour les crédits à taux fixes et 6,25 % pour les crédits à taux variable, la bonification de deux points (2%) du taux d’intérêt accordé par la Fondation permet de ramener celui-ci à 4,5 % pour le taux fixe et à 4,25 pour le taux varié. Des taux qui concernent, signalons-le, un crédit plafonné à 200.000 dirhams. Et ce n’est pas tout. L’offre de la Fondation Mohammed VI de la promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation s’élargit pour comprendre des crédits subventionnés. L’adhérent a ainsi droit à un crédit complémentaire au taux d’intérêt conventionné, soit 6,5 % pour les crédits à taux fixe et 6,25 % pour les crédits à taux variable. Le crédit cette fois-ci est plafonné à 300.000 dirhams. Plafond qui porte le montant global accordé à 500.000 dirhams. Depuis la mise en application de cette convention, près 13.400 adhérents ont acquis leurs logements, selon des chiffres communiqués par la Fondation. Parmi les actions qui seront également entreprises figure la dynamisation des activités du Fonds de garantie pour l’éducation-formation (FOGALEF), créé par la Fondation et dont la dotation est de l’ordre de 400 millions de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *