Foncier : Place à l’assainissement

M. Cherkaoui a indiqué qu’il y a au sein de l’Agence « une nouvelle vision pour promouvoir la rigueur, le professionnalisme, la transparence et le service de proximité des citoyens ». Pour lui, il était important qu’une « plus grande rigueur » soit introduite dans le travail des conservateurs et des services du cadastre.
C’est pour cela, a-t-il indiqué, qu’il a été procédé à l’initiation du mouvement des conservateurs, à la création d’un département d’audit et de contrôle et la mise en place d’un numéro vert dans toutes les Conservations du pays. « L’objectif de tout cela est la mise en place d’une plus grande transparence », a-t-il souligné. M. Cherkaoui a en outre commenté la situation créée par les grèves que connaît l’Agence, exprimant sa surprise quant à l’ampleur prise pas ces mouvements qu’il faut, à son avis, « corriger ». « Je comprends les attentes et les revendications des fonctionnaires de l’Agence. Cependant, nous fonctionnons aujourd’hui dans un nouveau cadre et il est normal que le statut du personnel change et que la situation matérielle soit améliorée. Reste que je ne m’explique pas ces longs mouvements de grève sur la base d’une situation sans aucun blocage », a-t-il plaidé.Estimant que les syndicats ne veulent pas que le statut soit modifié, il a affirmé qu’il fera « le maximum pour le défendre et pour que la copie soit la plus proche possible des différentes revendications ».
Parmi les indications livrées par M. Cherkaoui Concernant la conservation foncière, on note que, sur un plan géographique, seule une superficie de 7 à 8 % de l’espace national est immatriculée. Lorsqu’on exclue l’espace inhabité, le taux remonte entre 20 et 22%, mais c’est encore « très peu », a commenté le DG. « C’est pour cela, a-t-il dit, que nous sommes en train de réformer les textes législatifs qui régissent le système foncier marocain, pour promouvoir l’immatriculation des biens fonciers ». Il a par ailleurs précisé que le milieu urbain ne présente pas de gros problèmes, étant globalement immatriculé à plus de 90 %.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *