mars 27, 2017

Fusion entre Vecteur LV (VLV) et Petra: Vers la création d’un Organisme de placement collectif immobilier

Fusion entre Vecteur LV (VLV) et Petra: Vers la création d’un Organisme de placement collectif immobilier

L’entité fusionnée dispose d’un Asset Manager indépendant, assuré par Reim Partners, gestionnaire de la foncière et des relations investisseurs ainsi que d’une filiale dédiée au développement, à la gestion locative et la gestion immobilière, assuré par Petra Management.

Une nouvelle entité foncière immobilière voit le jour. L’annonce en a été faite mardi à Casablanca par Nawfal Bendefa, PDG de Reim  Partners. En effet, les actionnaires de Vecteur LV (VLV) et de Petra fusionnent leurs entités respectives pour créer une foncière immobilière au Maroc. Cette transaction permet à la foncière de détenir 27 actifs dans 15 villes du Royaume, soit près de 215.000 m² de surface locative et près de 480 locaux commerciaux. Il s’agit à ce titre de 4 milliards de dirhams d’actifs qui a été fusionnés. En termes de chiffres, l’ensemble des magasins en question ont reçu en 2016 plus de 30 millions de visiteurs.

Le PDG de Reim Partners a précisé que l’objectif de cette fusion est lié «à une vision financière ciblant la création d’un OPCI (Organisme de placement collectif immobilier) ; à savoir un produit d’investissement qui oriente l’épargne-investissement vers de l’immobilier locatif sous certaines règles de gestion et de gouvernance précises». Toutefois, le cadre légal et réglementaire est en cours de finalisation. A court terme, la foncière a pour finalité de se focaliser sur deux typologies de projets. Il s’agit de développer le pipeline interne de la réserve foncière existante, soit 30 ha, et ensuite de poursuivre une dynamique de développement en accompagnant son actionnaire et partenaire Label’Vie dans le cadre du développement du réseau de distribution. A moyen terme, la foncière examinera d’autres secteurs de l’immobilier locatif en dehors du commerce en envisageant de s’ouvrir vers d’autres pays dans la région. Le PDG de Reim Partners a souligné lors de cet événement que «la fusion permet ainsi la création d’une foncière de taille importante, diversifiée et assurant un rendement stable. Cette fusion s’inscrit dans la logique de professionnaliser ces actifs et s’orienter vers un des premiers OPCI du Maroc en termes de superficie commerciale». Et d’ajouter : «C’est un projet ambitieux avec des actionnaires de référence à l’image de ce que prévoient les textes de lois des OCPI».

L’entité fusionnée dispose d’un Asset Manager indépendant, assuré par Reim Partners, gestionnaire de la foncière et des relations investisseurs ainsi que d’une filiale dédiée au développement, à la gestion locative et la gestion immobilière, assuré par Petra Management.

Selon le management de Reim partners, VLV est une société connue en tant que filiale du Groupe Label’Vie. Elle représente 40% des magasins de distribution du groupe. Par ailleurs, Label’Vie gère trois enseignes, à savoir Carrefour, Carrefour Market et Atacadao. En 2015, la société VLV a intégré la Banque européenne de construction et de développement. A cette occasion, la Berd avait investi 45 millions d’euros, l’objectif était d’abord de soutenir le développement du Groupe Label’Vie et son réseau de distribution mais aussi de mettre en place une foncière qui s’inscrit dans le cadre de la loi marocaine des OPCI. En conséquence, cette société a décidé vers la fin de l’année de fusionner avec la société Petra. Celle-ci est connue pour ses centres commerciaux au Maroc : Tanger, Fès, Marrakech, Meknès, El Jadida et Safi.

Leila Ouchagour

(Journaliste stagiaire)

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *