Groupe Al Omrane: Un budget de 6,7 milliards DH pour 2014

Groupe Al Omrane: Un budget de 6,7 milliards DH pour 2014

Bonne performance d’Al Omrane en 2013. L’exercice annuel s’est clôturé sur une nette amélioration des indicateurs du Groupe dont la première mission est de garantir une offre de logement social appropriée aux couches défavorisées et de renforcer la lutte contre l’habitat insalubre. Al Omrane a observé dans ce sens une cadence soutenue de construction des projets ainsi qu’une bonne ouverture des chantiers. La progression soulevée dans ce sens avoisine respectivement les 19 et 1,7 %.

Le bilan dévoilé aujourd’hui vient consolider les perspectives de développement du Groupe, axées autour de nouveaux chantiers dont l’investissement atteindrait les 6,7 milliards de dirhams. «Le Groupe est actuellement en cours de réalisation de 67 programmes de logement. Nous prévoyons aussi de finaliser 23 autres. De même nous poursuivons la mise en œuvre du programme Villes sans bidonvilles» et des projets de logements pour la classe moyenne», explique Badre Kanouni, président du directoire d’Al Omrane, en marge de la tenue du conseil de surveillance du Groupe sous la présidence du chef de gouvernement Abdelilah Benkirane.

Dans ce sens, le Groupe procédera au lancement des chantiers pour la construction de 15.861 unités de logement social, de 7.529 unités destinées à la classe moyenne et de 11.127 unités dans le cadre du programme «Villes sans bidonvilles». Les réalisations d’Al Omrane au titre de l’année 2013 ont porté sur un investissement de 6,3 milliards de dirhams. Le Groupe a connu en 2013 la livraison de 27.873 unités de logement, la conclusion de 18.490 contrats et l’ouverture de chantiers pour la construction de 46.356 unités ainsi que l’achèvement des travaux de plus de 103.913 unités.

En dépit des résultats positifs, Al Omrane observe toujours des difficultés de gestion de certains dossiers, notamment ceux relatifs au programme «Villes sans bidonvilles» et le développement des nouvelles cités. A cet égard, Abdelilah Benkirane a appelé à plus d’audace et une coopération multipartite afin de trouver des solutions appropriées.

Pour ce faire, une commission interministérielle verra le jour. Ce comité qui sera créé suite à la décision du chef de gouvernement aura pour mission d’examiner les différentes entraves à la réalisation des projets, de proposer des solutions pratiques et de soumettre les affaires nécessitant un arbitrage au chef de gouvernement en coordination avec les ministres concernés.

Cette commission permettra une adhésion efficiente de tous les secteurs concernés afin de déployer les possibilités offertes et de réaliser en conséquence de meilleurs résultats.
 

Avec MAP

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *