Immobilier : Dar Bouazza et Bouskoura ont toujours la cote

Immobilier : Dar Bouazza et Bouskoura ont toujours la cote

Jumia House présente sa première étude comparative

Dar Bouazza reste plus chère que Bouskoura s’agissant de l’achat. En effet, le m2 est établi en moyenne à 9.379 DH à Dar Bouazza contre une moyenne de 5.341 DH/m² à Bouskoura, soit une différence de 4.038 DH/m². Même chose pour les villas. Dar Bouazza affiche en moyenne un prix de 14.252 DH/m², Bouskoura 13.067 DH/m², soit une différence de 1.185 DH/m².

Les deux nouvelles banlieues casablancaises Dar Bouazza et Bouskoura continuent à susciter de l’engouement. C’est ce que démontre Jumia House avec sa première étude comparative des deux banlieues. Un engouement qui viendrait, selon les sondages, du fait que de plus en plus de personnes souhaitent s’éloigner du bruit.

Autre motif, celui de l’investissement. En effet, les gens seraient plus enclins à investir dans des produits immobiliers sécurisés et plus abordables de ces deux banlieues que dans les quartiers «premium» de Casablanca. Sur les 804 personnes interrogées lors de ces sondages, 62% déclarent souhaiter quitter le centre-ville de Casablanca.

Pour cause: le temps de transport, en plus des nuisances sonores. Mais bien que les deux banlieues soient plus appréciées que Casablanca, les acheteurs ont une préférence pour Bouskoura. C’est ce que démontrent les chiffres.

Dar Bouazza reste plus chère que Bouskoura s’agissant de l’achat. En effet, le mètre carré est établi en moyenne à 9.379 DH à Dar Bouazza contre une moyenne de 5.341 DH/m² à Bouskoura, soit une différence de 4.038 DH/m². Même chose pour les villas. Dar Bouazza affiche en moyenne un prix de 14.252 DH/m², tandis que Bouskoura 13.067 DH/m², soit une différence de 1.185 DH/m². Des prix qui restent néanmoins bien bas, comparé au centre-ville de Casablanca où les prix ont dépassé les 22.000 DH/m². Mais la location montre une tendance inverse. Lors des sondages, il a été constaté que le loyer médian au mètre carré des appartements à Bouskoura est plus cher qu’à Dar Bouazza, soit à 75 DH/m² et 67 DH/m² respectivement. Cette tendance s’applique aussi à la location de villas. Le loyer médian à Bouskoura est de 51 DH/m² contre 39 DH/m² dirhams à Dar Bouazza.

Des tendances qui s’expliquent par le fait que «la demande ralentit dans les quartiers du centre-ville. Mais aussi parce que l’offre urbaine de Casablanca s’oriente désormais exclusivement vers des produits haut standing. Une réorientation coupant l’accès à la propriété pour une grande partie de la population», explique Clément Tesconi, directeur général de Jumia House Maroc. En plus des prix plus accessibles, ces deux banlieues offrent deux styles de vie différents.

Situées respectivement à 21 et 22 kilomètres de la sortie de Casablanca, l’une se situe à l’orée de 3.000 hectares de forêt. Tandis que Dar Bouazza présente comme argument ses 10 kilomètres de route côtière dotés d’un complexe balnéaire et d’un centre aquatique, le tout en bord de mer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *