Immobilier : Le Maroc séduit l’Espagne

Immobilier : Le Maroc séduit l’Espagne

Pendant quatre jours, la ministre espagnole du Logement, Maria Antonia Trujillo, se trouvait au Maroc. Une visite qui devait avoir lieu vers la mi-janvier, mais qui a été ajournée pour des contraintes d’agenda.
En visitant les chantiers et écoutant les exposés de ses homologues marocains, que ce soit à Rabat ou à Tanger où elle s’est rendue, la responsable espagnole a eu largement le temps de s’enquérir de l’expérience marocaine en matière d’habitat.
Une expérience qu’elle a louée en la qualifiant d’exemplaire, notamment en matière de lutte contre l’habitat insalubre. Aussi Mme Trujillo a-t-elle déclaré que son département est disposé à accorder une assistance technique en matière d’aménagement des sites urbains, de réhabilitation des sites historiques, de législation relative à la construction et à l’urbanisme, le marché hypothécaire et la fiscalité.
En outre, la ministre espagnole a, d’autre part, appelé à la tenue de rencontres entre professionnels et entrepreneurs du secteur public et privé des deux pays afin que le patronat espagnol puisse investir dans le secteur du bâtiment du Maroc.
Dans cette même optique, Mme Trujillo a invité son homologue marocain à participer à la Foire internationale du bâtiment «Construmat».
La réponse marocaine ne s’est pas fait attendre. Une délégation de responsables du ministère délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme prendra part à cette manifestation qui se tiendra dans quelques semaines à Barcelone.
D’autres experts marocains participeront pour leur part à un séminaire international sur la fiscalité dans le domaine de l’habitat, qui aura lieu dans les mois à venir.
Pour le ministre chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, Taoufiq Hejira, la visite de son homologue espagnole vise avant tout de faire bénéficier ce secteur vital de l’économie nationale de l’expérience ibérique.
« Les deux parties vont échanger les visites afin de déterminer les stratégies de coopération », a-t-il déclaré.
C’est que le bâtiment est une tradition en Espagne. A titre d’exemple, ce secteur représente 18% du PIB de ce pays du sud de l’Europe. Un secteur qui garantit de l’emploi à deux millions de personnes.
L’attrait du Maroc pour les entreprises oeuvrant dans le domaine est de plus en plus grandissant.
L’exemple de l’implantation du groupe Fadesa, maître d’oeuvre de plusieurs projets immobiliers et touristiques un peu partout dans le pays en est la grande preuve. D’ailleurs, la ministre espagnole n’a pas manqué de souligner que cet attrait est appelé à se renforcer dans les années à venir, avec la mise en place de plusieurs voies de coopération.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *