La culture des gros oeuvres

La culture des gros oeuvres

Leader dans la plupart de ses métiers, Travaux Maroc n’a pas volé sa réputation, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. Son apport dans le domaine du forage et de l’adduction en eau potable en a fait l’un des acteurs incontournables du développement économique marocain.
Intervenant dans des secteurs aussi stratégiques pour le pays que l’irrigation, l’eau potable et l’assainissement, Travaux Maroc relève des défis au quotidien. Son développement, fondé sur une expertise pointue, un réel savoir-faire et des ressources humaines qualifiées, s’inscrit dans une politique de continuité. Avec trois usines de production implantées à Kénitra et Sidi Bennour, gérant plus d’une trentaine de chantiers en permanence dans tout le Royaume, Travaux Maroc remporte la plupart de ses marchés sur appel d’offres, l’entreprise capitalisant sur un savoir-faire qu’elle est la seule à détenir. C’est grâce à cette expertise reconnue qu’elle est le plus souvent retenue. Pour chaque appel d’offres où elle soumissionne, l’entreprise a des exigences précises en termes de qualité et de respect des délais.
C’est avec Travaux Maroc que Ynna s’est spécialisée dans les métiers d’adduction d’eau potable, d’irrigation et de travaux d’assainissement. L’une des plus grandes fiertés de l’entreprise est ce rôle prépondérant qu’elle joue dans un domaine aussi essentiel pour l’économie marocaine. «Nous intervenons dans le domaine très sensible de l’eau; nous sommes chargés de concrétiser les plus grands projets du Maroc dans ce sens, en partenariat avec les régies et organismes spécialisés», confirme son DG. La section Forage de Travaux Maroc travaille ainsi à identifier puis exploiter les réserves souterraines d’eau potable. La section Béton construit les tuyaux adaptés, posés par la suite par la section Travaux, chargée d’acheminer cet élément vital vers les villes comme vers les régions les plus reculées du Royaume. Un savoir-faire au service du confort du monde rural, que l’entreprise souhaite encore intensifier et même exporter.
«Nous avons des objectifs précis au Maroc, mais également à l’international», souligne le DG adjoint. Des perspectives qui peuvent sembler trop ambitieuses, certes, mais qui ne sont pas pour autant utopiques pour Travaux Maroc, vu l’étendue de l’expérience du groupe en la matière. Ainsi, c’est en relevant les défis que Travaux Maroc a été au rendez-vous de la réussite. Une réussite qui, en fin de compte, dénote de l’instauration d’une culture d’entreprise qui ne fait que s’enraciner au fil du temps.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *