La première loi relative à l’urbanisme au Maroc fête son centenaire: Laenser fait le bilan d’un siècle d’urbanisme

La première loi relative à l’urbanisme au Maroc fête son centenaire: Laenser fait le bilan d’un siècle d’urbanisme

Promulguée le 16 avril 1914, la première loi relative à l’urbanisme au Maroc fête, cette année, son centenaire. Le ministère de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire national commémorera cette date à travers une série de conférences, de séminaires et de débats s’étalant du 20 novembre au 10 décembre 2014.

Lors d’une conférence de presse tenue hier, lundi, Mohand Laenser, ministre de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire national, a expliqué que cet anniversaire était l’occasion de faire le bilan. «Nous devons nous arrêter, en compagnie d’experts et des divers acteurs du secteur, d’abord pour évaluer les acquis et les réalisations en matière d’urbanisme lors du siècle dernier mais aussi pour nous tourner vers l’avenir avec une nouvelle vision et de nouvelles réformes.» a-t-il déclaré, soulignant que cette loi n’était pas seulement le premier cadre juridique en la matière, mais marquait le début de l’urbanisme dans notre pays «L’urbanisme, dans le sens moderne du terme, a réellement débuté au Maroc au début du siècle dernier bien qu’il y ait eu plusieurs tentatives pendant le 19ème siècle», a-t-il précisé.    

Si les lois et les dahirs centenaires ne manquent pas, celle-ci se distingue néanmoins par son importance et son avant-gardisme. En effet, bien que pour des raisons liées à la stabilité politique du pays, une loi similaire ne fut apparue en France qu’en 1919, «le Maroc a très tôt pris conscience de l’importance de l’urbanisme quoi que les villes ne posaient pas réellement problème à l’époque», a expliqué Mohand Laenser. Et d’ajouter que contrairement à un bon nombre de législations devenues obsolètes, le dahir du 16 avril 1914 reste jusqu’à aujourd’hui l’une des références pour les lois régissant actuellement l’urbanisme au Maroc.

La commémoration de ce centenaire s’articulera autour d’un évènement principal, le colloque international prévu mercredi 10 décembre sous le thème «Cent ans d’urbanisme au Maroc: défis et perspectives». Cette rencontre devrait accueillir près de 600 participants constituant un panel large et diversifié d’acteurs et d’experts nationaux et internationaux.

L’objectif sera avant tout de débattre des défis et enjeux de l’urbanisme, créant une plateforme d’échange et de réflexion pour ensuite formuler des recommandations concrètes permettant de tracer la vision future de l’urbanisme au Maroc. Par ailleurs, des rencontres thématiques sont prévues entre le 20 novembre et le 5 décembre dans diverses villes du Royaume.

Ainsi, Kenitra fêtera les cent ans de la construction de la ville les 25 et 26 novembre, Rabat accueillera deux débats autour du futur de l’urbanisme au Maroc les 20, 21 et 24 novembre, Marrakech abritera une rencontre à propos du système urbain et des défis à relever pour mieux appréhender l’urbanisme de demain le 1er décembre, et Meknès se remémorera l’histoire de la ville en tant que champ d’expérimentation architecturale et urbanistique le 5 décembre.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *