La ville de Tamesna livre sa première Maison de jeunes

La ville de Tamesna livre sa première Maison  de jeunes

D’une superficie de 643 m² et un coût global de 4 millions de dirhams

La première maison de jeunes de la ville nouvelle de Tamesna sera prochainement livrée, a indiqué à ALM Abdelhakim Zidouh, directeur général d’Al Omrane Tamesna. Cette maison de jeunes d’une superficie de 643m², pour un coût global de 4 MDH, abritera au rez-de-chaussée une salle polyvalente, deux dépôts et des sanitaires.

Alors qu’au premier étage on trouvera une salle d’informatique, un espace d’exposition et d’information, des ateliers éducatifs, une bibliothèque et des sanitaires. Et puis au 2ème étage, il y aura le bureau du responsable, une salle d’activité scientifique, un bureau de l’animateur, une salle de conférence et de projection, et des sanitaires. «A ce jour et grâce à l’implication des départements concernés, plusieurs équipements sont construits ou en cours. Concernant la maison des jeunes, elle sera livrée prochainement. Il reste juste l’aménagement extérieur et une couche de peinture», a déclaré le top management d’Al Omrane Tamesna. Par ailleurs, interrogé sur la mise à niveau du centre de Sidi Yahya des Zaers, M. Zidouh a souligné que «le centre de Sidi Yahya des Zaers a été confié à la société Al Omrane Tamesna ainsi que les travaux de restructuration de deux quartiers à Sidi Yahya et de la réalisation d’une traversée. Cette restructuration consiste en la réalisation des voies internes ainsi que le raccordement au réseau d’assainissement». Et de poursuivre : «plus de 800 ménages bénéficieront de cette action.

Concernant la traversée, elle a été construite pour faciliter l’accès au centre de Sidi Yahya des Zaers, sur une longueur de 1.605 m, avec une largeur de 30 m, ainsi qu’un giratoire central, l’éclairage public et des aires de stationnement». Par ailleurs, au niveau de la santé, un centre est déjà fonctionnel et les travaux sont en cours pour la construction d’un hôpital local d’une capacité de 45 lits. Quant aux autres équipements et grâce au plan de relance porté par Nabil Benabdellah, ministre de l’habitat et de la politique de la ville, ils devraient connaître une accélération de leur implantation à même d’accroître l’attractivité de la ville.

A cela s’ajoutent les différentes voies d’accès qui permettent de relier la ville aux agglomérations urbaines avoisinantes. «Une ville comme Tamesna répond et continuera à répondre à la résorption de la pression démographique de la région de Rabat-Salé-Kénitra. C’est pour cela qu’un plan de relance, doté d’une enveloppe de plus d’un demi-milliard de dirhams, a été lancé. Aujourd’hui, ce plan a bien avancé et devrait permettre à cette ville de renforcer son attractivité», a souligné M. Zidouh.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *