Le Maroc accueille le Forum ministériel africain: Un événement pour intégrer l’habitat au développement durable

Le Maroc accueille le Forum  ministériel africain: Un événement pour intégrer l’habitat au développement durable

En organisant le 1er Forum ministériel africain autour de l’habitat et le développement urbain, le département de Mohamed Nabil Benabdellah veut ancrer l’intérêt que porte le Maroc pour le continent.

«Nous avons la volonté de nous inscrire davantage dans une perspective africaine. Comme nous allons, outre l’échange d’expériences, essayer de porter haut les ambitions africaines», précise à ALM, mercredi à Rabat, le ministre de l’habitat et de la politique de la ville, à propos de l’apport du Royaume pour le continent, lors de la présentation dudit forum qui se tiendra les 11 et 12 mai dans la capitale. Un événement organisé, à son tour, pour préparer la 3ème conférence des Nations Unies autour du logement et du développement urbain durable qui se tiendra en octobre prochain à Quito.

Un forum au goût environnemental

Outre la question de l’urbanisme, le forum qui se tiendra à Rabat abordera également celle de l’environnement en établissant un rapport étroit avec la COP 22 que le Maroc abritera en novembre à Marrakech. «Nous ne pouvons élaborer des politiques en habitat sans respecter et tenir compte des critères ayant trait à l’environnement et l’efficacité énergétique. Il est donc logique de relier l’événement à l’autre», détaille M. Benabdellah en précisant que le Maroc a été sollicité pour abriter le forum de Rabat. Celui-ci étant le dernier événement rentrant dans le cadre des préparatifs de celui de Quito.

25 ministres africains ont déjà confirmé leur présence

L’organisation de l’événement de Rabat est, aux yeux du ministre de l’habitat et de la politique de la ville, une opportunité de rendre ce rendez-vous africain permanent. Pour l’heure, ce sont 25 ministres africains qui ont confirmé leur présence parmi 300 participants qui y sont attendus. «Le forum de Rabat est également une opportunité pour évaluer les objectifs prévus par l’ONU en matière d’habitat au Maroc qui veille à renouveler son agenda urbain», enchaîne le ministre en se félicitant du rôle leader du Maroc en habitat et en rappelant les enjeux qui se posent au continent africain. Ceci étant, l’événement de Rabat sera marqué par la signature de conventions et l’adoption de la Déclaration de Rabat.

Données chiffrées

L’Afrique connaît une mutation urbaine accélérée avec plus d’un milliard d’habitants en 2009, dont 400 millions dans les villes. En 2030, 50% des Africains vivront en milieu urbain.
Avec 12 villes de plus de 3 millions d’habitants et 2 villes de plus de 10 millions, le phénomène de l’habitat informel engendre plusieurs problématiques d’ordre humain, environnemental et juridique. Au Maroc, l’urbanisation massive est l’un des enjeux de développement majeurs. Il est attendu que le taux d’urbanisation augmente encore à l’horizon 2030 pour atteindre 64 %. L’effectif de la population urbaine avoisinera à cette date les 24,4 millions d’habitants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *