Le plâtre, un marché à développer

Le plâtre, un marché à développer

Le plâtre est un matériau des plus anciens. Il est le produit de la cuisson à une température peu élevée du gypse, qui réduit en poudre, possède la propriété de former avec l’eau une pâte capable de durcir à l’air dans un temps relativement rapide. La facilité de fabrication et de mise en oeuvre du plâtre, la contribution qu’il apporte à l’isolation, au confort, ont donné à ce matériau un vaste domaine d’application dans le bâtiment.
Le plâtre a existé depuis fort longtemps au Maroc, cependant, en dépit de son ancienneté et de sa qualité, il reste méconnu et son marché très limité. Le Maroc est resté en dehors du mouvement de diffusion d’éléments en plâtre fabriqués industriellement. Le problème est dû à la demande presque inexistante du fait de la mauvaise image et de la méconnaissance des qualités de ce matériau.
En tant que matériau de construction, le plâtre présente de nombreux avantages. Sa faible énergie de construction, la légèreté des constructions puisqu’il participe à l’économie des fondations et la manutention sur chantier ainsi que la facilité de mise en oeuvre sont ses principales atouts. En outre, le plâtre, utilisé comme matériau de remplissage, offre une bonne isolation thermique et acoustique, une résistance au feu, une régulation hygrométrique, une perméabilité à l’air et à l’eau ainsi qu’un séchage rapide. En plus, le plâtre est réputé pour sa grande durabilité. L’industrie de fabrication du plâtre est représentée au Maroc par 9 unités, employant 334 personnes en 1998. La production a connu une croissance de 32,58 % entre 1991 et 1998, elle est passée de 62.373 tonnes en 1991 à 82 699 tonnes en 1998.
La production est naturellement concentrée dans la province de Safi où se trouvent les gros gisements de gypse. Les prix du plâtre, relevés lors de l’étude sur la production et la commercialisation des matériaux de construction, sont variables en fonction de la qualité des grains.
Le prix du gros est de 23 DH/ sac (sac =40 kg). Un prix aux alentours de 32 DH/ sac lors de la vente aux particuliers. Le Maroc dispose d’atouts considérables pour développer le secteur du plâtre, notamment, les gros gisements de gypse à Safi et la disponibilité d’entreprises industrielles qualifiées. Pourtant, le marché se heurte à de fortes résistances culturelles limitant son évolution.
Les prévisions (selon l’étude de l’approvisionnement des chantiers en matériaux de construction) estiment que suite à la seule progression démographique, la demande du plâtre atteindra 220.000 tonnes en 2015, alors qu’avec une stratégie de développement et de sensibilisation sur les qualités du plâtre, la demande du matériau pourrait atteindre 700.000 tonnes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *