Le programme de tous les défis

Le Souverain l’a demandé à l’occasion de plusieurs discours royaux. La réponse du gouvernement a pris les traits de «Villes sans bidonvilles», un programme qui vise l’éradication de l’habitat insalubre et qui associe tous les partenaires concernés, départements ministériels, entreprises publiques, secteur privé et associations.
Ce programme ambitieux bénéficiera ainsi, à l’horizon 2010, à 212.320 ménages, ce qui signifie la résorption de l’ensemble des bidonvilles en milieu urbain (1.000 bidonvilles), répartis sur 70 villes dont 15 concentrent près de 70% de ces bidonvilles. C’est le cas notamment de la périphérie de Casablanca, l’axe Rabat-Salé-Témara et Agadir.
Pour atteindre ces objectifs, les moyens financiers nécessaires sont énormes. Ainsi, la réalisation du programme «Villes sans bidonvilles» coûtera environ 11,23 milliards de DH, dont 3,575 milliards proviennent de l’Etat. Ce programme se répartit en deux catégories de projets, ceux déjà conventionnés et ceux à programmer. Pour ce qui est des premiers, ils concernent des opérations subventionnées par l’Etat et dont l’exécution a déjà fait l’objet de conventions entre le ministère chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme et les organismes sous sa tutelle, notamment Al Omrane, les différents ERAC et les opérateurs relevant de la CDG. 68.290 ménages dont 7.600 bénéficiant d’opérations de recasement ou de relogement sont ainsi concernés dans le cadre de onze contrats signés entre juillet et décembre 2004 (Rabat, Salé, Méknès, Kénitra, Mohammédia, Chellalalat, Fès, Béni Khlef, El Jadida, Agadir, Larache et Tanger). Quant aux projets à programmer, ils intéressent près de 144.030 ménages et seront engagés avant la fin de l’année 2005. Le coût global de cette première tranche du programme est estimé à quatre milliards de dirhams.
Les subventions de l’Etat, à travers notamment le Fonds Solidarité Habitat pour ces nouvelles opérations s’élèvent à 1,47 milliard de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *