PROMO ALM
PROMO ALM

Les «Oris» 3 et 4 de la CGI à Rabat : Des résidences conçues «avec beaucoup de charme»

Les «Oris» 3 et 4 de la CGI à Rabat : Des résidences conçues «avec beaucoup  de charme»

Ce plan vise essentiellement l’amélioration de la satisfaction de la clientèle et la relance de la CGI à travers un plan d’orientation stratégique.

Jamais deux sans trois, voire quatre chez la Compagnie générale immobilière (CGI). Il s’agit des résidences «Oris» 3 et 4 à Hay Riad lancées, jeudi en soirée conviviale à Rabat, par le groupe qui initie ainsi la 2ème tranche de ces résidences. «Cette nouvelle tranche d’Oris continue la saga des Oris 1 et 2», exalte Adil Chennouf, directeur général de la CGI, lors de l’événement organisé par le groupe relevant de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), dans le showroom de la CGI sis à l’espace Oudayas dans le même quartier huppé. Cet espace est, pour M. Chennouf, une nouvelle vitrine commerciale s’inscrivant dans la dynamique de la CGI. Le DG ne manque pas, par l’occasion, de rappeler le plan de relance de la CGI lancé en mai dernier. «Ce plan vise essentiellement l’amélioration de la satisfaction de la clientèle et la relance de la CGI à travers un plan d’orientation stratégique», précise-t-il. Une telle démarche est destinée à assurer un nouveau positionnement de la CGI qui confirme celui initial de cette compagnie, notamment en haut standing.

Aussi, le lancement de cette nouvelle tranche s’inscrit dans cette dynamique dans le cadre de ce plan de relance. A propos de la nouvelle tranche, M. Chennouf indique que «ces résidences de haut standing sont conçues avec beaucoup de charme». Quant au showroom, il présente le projet avec des outils digitaux et interactifs pour une meilleure compréhension.

Présent à l’événement, l’architecte Mohamed Hajji, représentant le cabinet «My group architecture», n’hésite pas à se féliciter de l’honneur et du privilège de travailler sur un certain nombre de projets qui rentrent dans le cadre de la relance de la CGI, notamment dans le domaine de haut standing. «Nous avons déjà travaillé sur Oris 1 et 2 comme projet de haut standing fait par la CGI et qui ont connu un certain succès et qui aujourd’hui sont  considérés comme une référence au niveau de Hay Riad», avance-t-il. L’architecte se félicite également de la chance de travailler avec différents collaborateurs de la CGI qui a donné libre cours au cabinet pour s’exprimer sur des projets pourtant sa touche architecturale. «Ce projet a été traité sur la base d’un projet digitalisé. Il consiste en résidences fermées et ouvertes sur des patios intérieurs», détaille-t-il. Comme le rappelle l’architecte, ce projet reprend l’essence des Oris 1 et 2. «Pour la conception d’appartements, nous avons essayé d’optimiser au maximum pour offrir des F1 (une seule pièce principale et cuisine séparée) et F5 (5 pièces) qui aujourd’hui en termes de surface je pense qu’ils n’existent nulle part ailleurs à Hay Riad. Le tout avec la possibilité d’avoir des F5 sur des 130 mètres carrés outre des chambres personnelles et une optimisation de l’espace», enchaîne M. Hajji. C’est, en tout, une prestation de qualité et de haut niveau selon ses dires.

Et ce n’est pas tout ! Pour célébrer ce lancement comme il se doit, la soirée conviviale a été agrémentée par la voix de la chanteuse Dièse finaliste de The Voice. De quoi mieux savourer ce lancement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *