Les ventes immobilières : La stabilité au rendez-vous

Les ventes immobilières : La stabilité au rendez-vous

Mubawab livre sa lecture de la tendance immobilière à fin juillet

Les ventes immobilières se stabilisent. C’est le constat fait par Mubawab au titre des sept premiers mois de l’année. La plate-forme numérique dédiée au secteur immobilier établit régulièrement une analyse de l’indice d’évolution du prix du logement au niveau national. Le diagnostic se base sur les prix affichés sur le site Mubawab déterminant ainsi l’offre immobilière et l’analyse de la demande du marché. Bien que l’été soit une saison de location par excellence, les analystes de Mubawab ont observé une reprise des ventes du secteur.

« Les prix continuent de se stabiliser de façon globale lorsque nous regardons les différents prix de vente qu’affichent la plupart des villes», commente Mubawab dans ce sens. Les prix au mètre carré ont relativement évolué à fin juillet.

La tendance haussière se confirme dans les plus grands pôles urbains du Maroc notamment à Casablanca, Fès, Rabat et Tanger. Marrakech et Agadir ont affiché pour leur part des prix en baisse. En dépit de la stabilité observée, la demande en location saisonnière reste supérieure à la demande de vente d’appartements. Agadir et Cabo Négro affichent un grand engouement des locations, notamment de la part des Marocains résidant à l’étranger. Focus sur les principales variations du mois de juillet.

Fès : Une activité immobilière dense

La ville de Fès s’est située en tête de toutes les augmentations des prix de vente observées au niveau national. Le prix au mètre carré a connu une hausse mensuelle de 5,55 %. Il est passé de 6.052 dirhams en juin à 6.388 dirhams en juillet. L’ensemble des quartiers de la ville s’est inscrit dans la même lignée. Mubawab indique dans ce sens que le quartier Saada a noté en juillet un prix de vente de 5.032 dirhams contre 4.498 dirhams un mois auparavant, soit une variation de 2,11 %. Les prix ont grimpé de 1,67 % au quartier Bensouda où le mètre carré s’est situé autour de 4.573 dirhams. Le prix mensuel au quartier Narjis a avoisiné en juillet les 5.282 dirhams grimpant de 0,84 % par rapport au mois de juin.

Casablanca : La plus forte hausse à Sidi Moumen

Au niveau de la métropole, Mubawab relève une hausse de 0,82 % du prix au mètre carré. Il s’est situé autour de 16.307 dirhams au septième mois de l’année. «Contrairement au mois précédant le mois de juin, on peut dire que les prix commencent à se stabiliser dans presque tous les quartiers de Casablanca», explique Mubawab dans son analyse. Sidi Moumen est le quartier à avoir affiché la plus forte augmentation observée à Casablanca. Le prix de vente d’appartement a connu une progression de 26,33 % par rapport au montant observé le mois dernier. Il est ainsi passé de 3.938 pour s’établir à 4.975 dirhams en juillet. A Hay Mohammedi, le prix au mètre carré a connu une hausse de 6,41 %. Le prix mensuel s’est situé dans ce quartier autour de 10.117 dirhams.

Tanger : Le mètre carré est à 12.120 DH  

Au niveau de la métropole, Mubawab relève une hausse de 0,82 % du prix au mètre carré. Il s’est situé autour de 16.307 dirhams au septième mois de l’année. «Contrairement au mois précédant le mois de juin, on peut dire que les prix commencent à se stabiliser dans presque tous les quartiers de Casablanca», explique Mubawab dans son analyse. Sidi Moumen est le quartier à avoir affiché la plus forte augmentation observée à Casablanca. Le prix de vente d’appartement a connu une progression de 26,33 % par rapport au montant observé le mois dernier. Il est ainsi passé de 3.938 pour s’établir à 4.975 dirhams en juillet. A Hay Mohammedi, le prix au mètre carré a connu une hausse de 6,41 %. Le prix mensuel s’est situé dans ce quartier autour de 10.117 dirhams.

Rabat : ça grimpe à Al Fath et à Hassan

Malgré une régression de vente constatée dans plusieurs quartiers de Rabat, la capitale a pu observer en juillet une légère hausse des prix des appartements. L’évolution relevée est de 0,32%, soit un prix au mètre carré de l’ordre de 15.813 dirhams contre 15.760 dirhams au mois de juin. Dans ce contexte, les appartements du quartier Al Fath ont affiché des prix en hausse de 0,51 % passant ainsi de 11.523 dirhams en juin à 11.582 dirhams en juillet. Mubawab affirme par ailleurs que la hausse a été observée au niveau du quartier Hassan. Le prix de vente des appartements à Hassan a marqué une hausse de 0,32 % au titre du septième mois de l’année.

Marrakech : Les prix fléchissent !

Contrairement aux autres villes, les appartements ont perdu 1,06 % de leur prix en juillet. Comparé au mois de juin, le prix au mètre carré s’est situé autour de 14.219 dirhams contre 14.372 dirhams le mois passé. «Il s’agit là de la surprise du mois car le mois dernier la ville affichait de bien meilleurs prix de vente», commentent les analystes de Mubawab. A l’exception du quartier Mhamid où le prix de vente s’est consolidé de 9,94%, la régression plombe les ventes immobilières de la ville ocre. Le prix au quartier Majorelle est donc passé de 16.105 dirhams en juin à 15 118 dirhams le mètre carré en juillet. Le repli évalué est de 6,13%. Le quartier Amelkis a également affiché une baisse au mois de juillet. La régression est évaluée à 0.45%, soit un prix mensuel de 17.272 dirhams contre 17.350 dirhams le mètre carré observé à fin juin.

Agadir : La location saisonnière prime

La tendance à Agadir ne diffère pas trop de celle de Marrakech. Le prix de vente des appartements en juillet dans la capitale du Souss a basculé de 5,39%. Il s’est situé donc autour de 10.626 dirhams contre 11.237 dirhams un mois auparavant. En commentant cette baisse, les analystes de Mubawab affirment que «leurs pourcentages ont classé dernièrement Agadir en tête des villes où la demande de location saisonnière était élevée». Les prix des appartements au Haut Founty sont passés de 16.175 dirhams en juin à 15.493 dirhams le mètre carré en juillet. Le prix de vente au quartier Hay Houda a été de 8.483 dirhams en baisse de 3,73% par rapport au prix affiché le mois précédent. Les prix au quartier Talborjt ont suivi la même tendance en juillet. Le prix au mètre carré a fléchi de 2,32 % .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *