Logement : 45 projets à lancer en 2017

Logement : 45 projets à lancer en 2017

La société Al Omrane Marrakech dévoile son plan d’action

La feuille de route du groupe au niveau de Marrakech comprend l’intensification de l’offre en habitat social et à faible valeur immobilière totale (VIT) et de celui destiné aux couches moyennes ainsi que la résorption de l’habitat insalubre sous toutes ses formes et ce à travers la réalisation d’opérations de mise à niveau urbaine et la restructuration des centres urbains et ruraux.

Un montant de plus de 780  millions de dirhams sera investi par les sociétés filiales du Groupe Al Omrane au titre de l’année 2017. De par cet investissement la holding maintiendra son rythme pour accompagner le développement local et booster la dynamique de l’offre de logement dans une région qui connaît une demande assez forte en habitat. C’est ce qui a été annoncé en marge des conseils d’administration des sociétés filiales du Groupe Al Omrane, dont les travaux ont démarré mercredi 14 décembre 2016 dans la ville ocre. Selon Badre Kanouni, président du directoire  d’Al Omrane,   les lignes directrices du plan d’action 2017 de la société Al Omrane Marrakech  s’inscrivent dans le sillage des orientations stratégiques du groupe dans ses différents  aspects,  appuyant sa volonté  d’accompagner le développement régional.

M. Kanouni a, dans ce sens, précisé que la feuille de route du groupe au niveau de Marrakech comprend l’intensification de l’offre en habitat social et à faible valeur immobilière totale (VIT) et de celui destiné aux couches moyennes ainsi que la résorption de l’habitat insalubre sous toutes ses formes et ce à travers la réalisation d’opérations de mise à niveau urbaine et la restructuration des centres urbains et ruraux.

Le plan d’action de la société Al Omrane Marrakech pour l’année 2017 porte sur le lancement de 45 projets. Il s’agit de 16.804 unités pour un coût global de l’ordre de 852 millions de dirhams.  Aussi la feuille de route d’Al Omrane dans la région de Marrakech prévoit l’achèvement en 2017 de 47 projets à forte composante sociale.

Portant sur une enveloppe de 1,2 milliard de dirhams, ces projets sont d’une consistance totale de plus de 21.631 unités.

Après avoir dévoilé sa stratégie 2017, Al Omrane a dressé le bilan des actions 2016 au niveau de Marrakech. La société a pu maintenir un rythme  d’activité soutenu. Les prévisions de clôtures tablent  sur la mise en chantier de 14.996 unités et l’achèvement de 13.402 autres. L’investissement devrait se situer à 780 millions de dirhams au moment où le chiffre d’affaires de la société Al Omrane Marrakech devrait atteindre à fin 2016 une somme de 840 millions de dirhams. Soulignons que l’ensemble des actions entreprises au niveau de Marrakech sont conformes à la vision stratégique de mise à niveau de la ville aussi bien du centre urbain  que rural.

Ceci se fait à  travers la restructuration et la réhabilitation des quartiers d’habitat insalubre et non réglementaire ainsi que les tissus anciens. L’entreprise a rappelé qu’elle œuvre dans un cadre contractuel et concerté avec les acteurs locaux, renforçant ainsi le positionnement de la société en tant que partenaire privilégié des collectivités locales et territoriales.

Ksour Jacaranda , le projet écologique d’Al Omrane à Tamansourt

Parallèlement à la tenue des conseils d’administration des sociétés filiales d’Al Omrane Marrakech, le groupe a organisé, jeudi 15 décembre, une visite de chantier du programme de logement social démonstrateur en efficacité énergétique. Baptisé ksour Jacaranda, ce projet novateur comprend 264 logements sociaux à 250.000 dirhams.

Situé à Tamansourt,  ce projet se distingue par l’isolation thermique au niveau des toitures des planchers intermédiaires, plancher bas et des murs donnant sur l’extérieur. ll est également doté d’une installation de double vitrage et de store à projection, d’une installation des chauffe-eau solaires individuels et d’une installation de robinetterie hydro-économe. Rappelons que la société Al Omrane Tamansourt a participé en juin 2012 à un appel à proposition lancé par la délégation de l’Union européenne dans le cadre du programme national d’efficacité énergétique dans le bâtiment mené conjointement avec l’Aderee.

Le but étant de bénéficier d’une subvention visant la réalisation de projets d’efficacité énergétique à grande échelle sur la base des éléments techniques de la réglementation thermique développée par le programme de l’Aderee. Dans la même optique, Al Omrane Tamansourt a mis en place une centrale solaire sur la toiture du siège social de la filiale afin d’économiser 65% de sa consommation d’énergie et 85% de la facture de pompage d’eau de puits pour l’arrosage des espaces verts de la place centrale de Tamansourt.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *