Logement : Le gouvernement veut réduire le déficit

Logement : Le gouvernement veut réduire le déficit

Ramener le déficit en logements à 200.000 unités à l’horizon 2021. C’est l’engagement pris par le gouvernement à travers la création de 160.000 unités chaque année.

L’annonce a été faite par le chef de gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, dans le cadre d’une réponse à une question centrale sur «les chantiers sociaux et les mesures y afférentes au titre de l’année 2019», lors de la séance mensuelle relative à la politique générale à la Chambre des représentants. Dans ce sens, M. El Othmani a expliqué que les politiques publiques adoptées dans le domaine du logement ont permis de réduire le déficit budgétaire de 1.240.000 unités en 2002 à 400.000 unités à fin 2017, soulignant que la priorité sera accordée à la lutte contre l’habitat insalubre et à l’amélioration des conditions de vie des familles en situation précaire.

Dans ce sens, il sera procédé à la mise en œuvre du programme «Villes sans bidonvilles» dont le lancement a permis depuis fin juin 2018 de traiter la situation de 277.583 ménages, soit 66% du total des familles après actualisation de leur nombre, a fait savoir le chef de gouvernement, rappelant que 59 villes ont été déclarées sans bidonvilles sur les 85 villes concernées par ce programme. M. El Othmani a d’autre part précisé que l’Exécutif poursuivra la mise en œuvre du programme de réhabilitation des bâtiments menaçant ruine, en application des Hautes orientations royales relatives à la rénovation des anciennes médinas, assurant que l’accent sera mis sur la mise en œuvre de quatre conventions de partenariat signées lundi dernier à Marrakech sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, à l’occasion de la présentation des programmes de réhabilitation et de mise en valeur des médinas de Salé, Meknès, Tétouan et Essaouira avec une enveloppe budgétaire de près de 2,35 milliards de dirhams (MMDH). Le gouvernement œuvrera également à la mise en œuvre du programme de réhabilitation de l’habitat illégal et de la réhabilitation urbaine, à travers la concrétisation de 588 projets, dont une contribution étatique de 12 MMDH bénéficiant à 1.250.000 personnes, a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *