Mise à disposition de logements sociaux : Rabat Région Aménagements lance un appel à manifestation d’intérêt destiné aux promoteurs

Mise à disposition de logements sociaux : Rabat Région Aménagements lance un appel à manifestation d’intérêt destiné aux promoteurs

Les appartements de relogement demandés doivent être situés dans 7 communes, à savoir Rabat, Salé, Temara, Harhoura, Ain Atiq, Skhirate et Bouknadel. Ces habitats doivent correspondre aux critères annoncés dans le programme de logements sociaux à 250 mille DH et les normes en vigueur.

A l’épineuse problématique du relogement des habitants issus des bidonvilles et des habitats menaçant ruine s’ajoute la question de la qualité/prix des logements sociaux. Pour répondre en partie à cette problématique, la société Rabat Région Aménagements a récemment lancé un appel à manifestation d’intérêt (AMI) visant la mise à disposition d’appartements sociaux pour le relogement des ménages issus de l’habitat menaçant ruine et/ou des bidonvilles de la préfecture de Rabat. Selon le cahier des charges fixé par le ministère de l’intérieur, la société Rabat Région Aménagement pourra donc disposer pendant une durée minimum de trois mois d’un nombre d’appartements de relogement de type F3 ou F4 (composés de 2 ou 3 chambres, salon, cuisine et SDB) et ce à partir de la date de leur achèvement.

Durant ce délai, la société Rabat Région Aménagements procèdera à l’affectation de ces appartements aux ménages concernés. Dans ces conditions la wilaya de Rabat spécifie que les appartements de relogement demandés doivent être situés dans 7 communes, à savoir Rabat, Salé, Temara, Harhoura, Ain Atiq, Skhirate et Bouknadel. Ces habitats doivent correspondre aux critères annoncés dans le programme de logements sociaux à 250.000,00 DH et les normes en vigueur. Dans cette perspective, les appartements seront cédés directement aux ménages bénéficiaires concernés au prix proposé par le promoteur retenu. Pour chaque appartement, 100.000 DH seront versés par le bénéficiaire, soit au comptant ou par crédit bancaire à la signature du contrat de vente de l’appartement par ce dernier. De même, le reliquat correspondant à la contribution de l’Etat sera versé par la société Rabat Région Aménagements à la signature du contrat de vente de l’appartement par le bénéficiaire.

Dans ces critères de sélection, le choix se fera selon l’emplacement du projet dans lesdites communes, son état d’avancement en fonction de son délai d’achèvement, le prix de cession, la période de mise à disposition qui ne doit pas excéder 6 mois et sur les données architecturales. Globalement, cette initiative rentre dans le cadre des séries de mesures réglementaires prises par le gouvernement, notamment celles qui relèvent du système de financement du logement social, du partenariat avec le secteur privé et les réformes structurelles, visant à encourager la promotion de l’habitat social et la résorption de l’habitat insalubre, notamment les bidonvilles et l’habitat menaçant ruine.

Un vaste programme touchant le traitement de l’habitat insalubre en particulier l’habitat menaçant ruine et les bidonvilles a été lancé. Dans le même sens, la lutte contre l’habitat insalubre est l’un des axes les plus importants dans le programme intégré de développement de la ville de Rabat baptisé «Rabat ville lumière capitale marocaine de la culture». Enfin, cette initiative se réfère également à la convention de financement et de réalisation du programme «Ville sans bidonvilles» de la préfecture de Rabat. Notons que les promoteurs auront jusqu’au 20 mai pour soumettre leurs offres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *