Mohammed Tahri: «Nous proposerons une offre de crédit Spécial Salon SMAP»

Mohammed Tahri: «Nous proposerons une offre de crédit Spécial Salon SMAP»

Entretien avec Mohammed Tahri,  directeur général adjoint de Société Générale Maroc

Nous avons adapté notre offre pour répondre à la problématique de la gestion de la distance géographique des MRE tout en répondant à leurs attentes fortes de proximité relationnelle et affective avec le Maroc.

ALM :  Société Générale Maroc est fidèle au SMAP. Comment comptez-vous vous démarquer par rapport aux éditions précédentes ?

Mohammed Tahri :  Nous sommes effectivement fidèles au SMAP car nous tenons à assurer une présence de proximité avec les Marocains résidant en France lors de cet événement dont l’attractivité est confirmée année après année.

Pour cette prochaine édition, nous mettrons à l’honneur deux nouveautés importantes.

Tout d’abord, la dernière version de notre application mobile. Elle apporte toute la souplesse dont ont besoin nos clients pour gérer leurs comptes à distance. Elle est en effet très intuitive, ergonomique et riche en fonctionnalités puisqu’elle permet non seulement de consulter son compte bancaire en temps réel, mais aussi de faire des virements, des recharges de cartes prépayées, des paiements de factures ou taxes et bien d’autres services encore … Nous la mettrons donc à l’honneur, avec des démonstrations sur notre espace et je suis certain que ceux qui ne l’utilisent pas encore l’adopteront avec beaucoup de facilité.

Par ailleurs, nous dévoilerons cette année notre prochaine activité de banque participative. Nous ambitionnons en effet de déployer notre dispositif de fenêtre participative dans les prochains mois, à travers la mise en place d’un réseau d’agences dédiées à cette activité, qui opéreront sous la marque commerciale Dar Al Amane. Pour ce faire, nous avons adopté les normes et les meilleures pratiques à l’échelle internationale, en allouant les investissements techniques et humains nécessaires. C’est donc un modèle de banque totalement conforme aux règles de la finance participative qui verra prochainement le jour. Les agences banque participative proposeront à leur clientèle une offre bancaire 100% conforme à la charia, à la fois performante, moderne et connectée.

Quelles sont les offres que vous allez proposer ? Et quelles sont leurs spécificités ?

Le Salon SMAP est avant tout un salon dédié à l’immobilier. Nous proposerons donc une offre de crédit très attractive, «Spécial Salon SMAP». Nous pourrons également mettre à la disposition de nos clients toutes les offres d’accompagnement qu’ils attendent d’une banque pour la réalisation de leurs projets, la préparation de leur avenir, la sécurisation de leurs proches…

Le salon c’est aussi l’occasion d’échanger, de mener des entretiens approfondis et donc d’assurer notre rôle de conseil et d’accompagnement, en proposant des offres sur mesure et personnalisées.

Comment avez-vous adapté votre offre pour répondre aux besoins de cette catégorie de clients ?

Nous avons adapté notre offre pour répondre à la problématique de la gestion de la distance géographique des MRE tout en répondant à leurs attentes fortes de proximité relationnelle et affective avec le Maroc.

Pour ce faire, nous mettons tout en œuvre pour faciliter la gestion des comptes bancaires à distance de nos clients. Ils disposent ainsi gratuitement de tous les canaux d’accès : le mobile banking, l’Internet banking, un centre de relation client dédié avec des conseillers spécialisés, etc.

Nous offrons aussi des solutions permettant aux MRE de garder le lien avec leur famille et d’intervenir rapidement en cas de besoin.

Outre les offres de transferts d’argent, nous avons conçu une carte prépayée de «Solidarité familiale».

La carte Ahly est délivrée en faveur d’un proche au Maroc et le MRE peut la recharger à tout moment à distance. Dès lors, le proche bénéficiaire de la carte peut l’utiliser pour des retraits ou des paiements.

D’après votre expérience, quels sont les besoins fréquents des Marocains du monde en termes de financement immobilier ?

Les Marocains du monde sont généralement intéressés par des financements leur permettant d’acquérir des biens dans leurs villes d’origine qui constituent en quelque sorte leur «port d’attache».

Egalement, de nombreux Marocains vivant à l’étranger souhaitent avoir un bien dans un lieu propice à leurs vacances estivales, tout en restant proches de leurs familles. Certains souhaitent en effet y accueillir leurs familles, étant donné les liens de solidarité qui les unissent.

Cela étant, de nombreux MRE préfèrent acquérir des biens dans des villes balnéaires indépendamment de leur ville d’origine.

Enfin, certains optent pour des biens de type R+1 ou plus dans l’objectif d’affecter le rez-de-chaussée  à un commerce exploitable immédiatement par des proches ou ultérieurement pour leur retraite.

Pour quelles formules de financement optent-ils le plus ?

La formule de prêt immobilier classique est la plus prisée puisqu’elle permet de financer jusqu’à 80 à 90% du coût d’acquisition du bien immobilier. Il faut dire également que notre offre Salaf Bayti est tellement souple qu’elle s’adapte à toutes les situations et sensibilités, avec ses possibilités de différé de paiement, de remboursement par anticipation, de choix du type de taux, fixe ou variable, de choix de date de prélèvement des mensualités. Néanmoins, nous constatons lors du SMAP un intérêt de plus en plus marqué envers les formules de financements proposées par la banque participative. Cette année, nous serons présents avec un espace dédié à la banque participative et nous aurons des réponses à apporter !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *