ONU-Habitat : diagnostic inquiétant

Près de trois milliards de personnes, soit 50% de la population mondiale, vivent déjà dans des zones urbaines. C’est ce qui dévoile le dernier rapport du Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) rendu public le 12 septembre.
Un document qui ajoute que près de trois milliards de personnes supplémentaires auront besoin de logements d’ici à 2030. Intitulé "Financement des logements urbains", le Rapport mondial 2005 sur les établissements humains souligne les défis auxquels la communauté internationale doit faire face pour financer le développement de logements urbains et se concentrer sur les besoins des populations les plus pauvres, prenant en compte les objectifs à atteindre pour réaliser les objectifs du millénaire pour le développement (OMD).
Si des ressources financières ne sont pas investies dans le développement des logements urbains, les trois milliards de personnes qui auront besoin de logements d’ici à 2030 vont tomber dans le piège de la pauvreté urbaine et vivront dans des conditions déplorables, prévient le rapport.
Pour ONU-Habitat, les crises manifestées par les expulsions de masse des bidonvilles, que ce soit au Zimbabwe, mais aussi à Bombay,en Inde ou au Malawi, s’inscrivent dans le cadre plus large de  la crise du financement du logement urbain à long terme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *