«Priorité au Cash 2020», le nouveau plan d’Addoha

«Priorité au Cash 2020», le nouveau plan d’Addoha

Consolidation des acquis, développement des relais de croissance et établissement d’un leadership régional

Addoha continue de placer le cash au cœur de ses priorités. Après la réussite de Plan Génération Cash, le Groupe immobilier dévoile sa nouvelle vision pour la période 2018-2020. Baptisé «Priorité au Cash 2020» (PAC 2020), ce nouveau plan se veut à la fois réaliste et ambitieux. Il mise sur la consolidation des acquis, le développement des relais de croissance et l’établissement d’un leadership régional. Ce sont là les grands traits de la nouvelle étape amorcée par le Groupe qui a relevé avec succès le challenge du désendettement fin 2017. «C’est une ère de consolidation des acquis qui s’annonce pour le Groupe, et un nouvel envol qui puisera sa force dans un développement à la fois ambitieux et maîtrisé», explique à cet effet Anas Sefrioui, président-directeur général du Groupe.  Ce nouveau plan a pour ambition d’accélérer le développement des relais de croissance, le Moyen Standing et l’Afrique subsaharienne, deux leviers forts d’Addoha. La nouvelle approche adoptée par le Groupe s’articule en effet autour de trois axes.

Le premier concerne la préservation d’une situation financière équilibrée tout en ayant pour priorité la génération de cash. Cette politique est élevée autour de 1,9 milliard de dirhams annuellement. «La mise en œuvre opérationnelle de ce nouveau plan permettra de maintenir un niveau de cash flows opérationnels largement positif totalisant près de 5,6 milliards de dirhams sur la période», apprend-on d’Addoha. Ces cash flows permettront en effet de poursuivre le désendettement global du Groupe, acquérir du foncier liquide et assurer une capacité de distribution de dividendes. Le deuxième axe concerne le maintien du désendettement à un rythme de 500 millions par an.

Le taux d’endettement net (gearing) devrait s’établir à moins de 30% sur toute la période. Addoha prévoit à travers ce plan de maîtriser le niveau d’activité en s’alignant sur le rythme de la demande. Ainsi, le chiffre d’affaires devrait se situer entre 6,2 milliards de dirhams et 6,3 milliards de dirhams, et ce en incluant une contribution en 2018 des relais de croissance de 200 millions à 300 millions de dirhams. Le Groupe ambitionne par ailleurs de renforcer le niveau des marges opérationnelles. La finalité étant de contrebalancer l’impact de la conjoncture sur les résultats. Pour l’année 2018, la marge sera maintenue à 29%. En s’appuyant sur la montée en puissance de ses relais de croissance, la marge opérationnelle devrait se situer en 2019 entre 30 et 32%. Grâce au nouveau plan, la contribution du segment moyen standing au chiffre d’affaires du Groupe devrait atteindre les 14% en 2020. Un objectif qui devrait prendre appui sur une réserve foncière dédiée de 600 hectares positionnée sur les principales villes du Maroc ainsi que sur un potentiel de 35.000 logements à développer.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *