Provinces du Sud: Al Omrane aménage de nouvelles zones d’habitat

Provinces du Sud: Al Omrane aménage de nouvelles zones d’habitat

Le ministère de l’habitat et de la politique de la ville a procédé au financement de plusieurs projets de logement et d’habitat dans les provinces du Sud, dont la réalisation a été confiée au Groupe Al Omrane et à l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud du Royaume.

Dans ce sens plusieurs projets ont été réalisés afin de satisfaire les besoins en logements des populations des provinces du Sud. Ainsi, la région Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra a bénéficié d’un nouveau programme d’habitat prévoyant l’aménagement de 21.167 terrains contribuant ainsi à l’éradication de toutes les formes d’habitat insalubre. Le gros lot revient à Laâyoune, soit 16.846 terrains aménagés, suivi de Boujdour 3.421 terrains et Tarfaya 900 terrains.

Concernant les perspectives de l’année en cours, la société Al Omrane Al Janoub compte poursuivre les efforts entrepris en matière de résorption du déficit en logements par la lutte contre les bidonvilles et l’habitat insalubre, la mobilisation objective et réfléchie du foncier public pour répondre à toutes les demandes, et contribuer au plan de développement régional à travers la réalisation des opérations de mise à niveau urbaine et la restructuration des centres.

La société table sur le lancement de 5.119 unités et l’achèvement de 7.451 autres en 2015.
Parallèlement à ce programme, des conventions ont été signées pour répondre aux nouveaux besoins telle que celle relative au programme de développement urbain de la ville de Guelmim (2010-2015), dont la contribution du ministère s’élève à 80 millions DH.

Deux conventions de partenariat ont également été signées récemment pour le développement de la province d’Assa-Zag (43 millions DH) et la province de Smara (300 millions DH). Les deux programmes seront réalisés par l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud du Royaume. Une autre convention a été signée pour la mise à niveau urbaine de la ville de Laâyoune (205 millions DH).

Le département de l’habitat examine actuellement plusieurs projets de partenariat et de programmes, notamment les accords relatifs à Dakhla et Tata. A cela s’ajoute l’aménagement du domaine public en vue de prévenir l’habitat insalubre et mettre en place des partenariats avec le secteur privé à travers l’octroi de 1.700 hectares destinés à l’habitat et la mobilisation d’un investissement global de 2,5 milliards de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *