Reda El Haddaj : «Un premier espace dédié aux femmes du secteur désormais ouvert»

Reda El Haddaj : «Un premier espace dédié aux femmes du secteur désormais ouvert»

Entretien avec Reda El Haddaj, directeur général d’Urbacom

ALM : L’année 2018 marque pour le SIB sa 32ème année d’existence. Quelle est la spécificité de cette 17ème édition ?

Reda El Haddaj : Le SIB grandit d’année en année. La preuve que malgré la crise du secteur nous avons réussi à avoir énormément d’exposants. Nous comptons aujourd’hui des participants issus de 58 pays répartis entre exposants, partenaires et intervenants au programme scientifique alors que le nombre des pays représentés en 2016 ne dépassait pas les 45 États. De même, nous avons observé une grande affluence de la part des particuliers qui étaient nombreux à venir au Salon à la première heure de son ouverture. Ceci explique l’engouement que connait ce rendez-vous biennal. C’est dire également que malgré la conjoncture du secteur les gens accordent encore de l’intérêt à la construction et veulent développer davantage le secteur.

Quelles sont les principales nouveautés de cette année ?

Nous avons créé pour cette 17ème édition, et pour la première fois, un espace dédié exclusivement aux femmes qui opèrent dans la construction et le bâtiment. Cette décision a été prise pour encourager la gent féminine qui ne représente que 2 % dans le secteur et leur donner la parole pour partager avec l’ensemble des professionnels leurs problèmes et doléances. De même nous avons créé un espace « télé » sur le site du Salon pour relayer instantanément le ressenti des visiteurs et exposants et assurer une couverture directe de la manifestation.

Le Salon est placé cette année sous le thème « Construire pour mieux vivre ensemble ». Comment s’explique ce choix ?

La thématique a été en effet choisie par le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville. «Construire pour mieux vivre ensemble» a pour but ultime d’encourager le vivre-ensemble et de voir comment on peut construire avec une qualité meilleure et au moindre coût.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *