Samir Chammah : «La régionalisation avancée ouvre de nouvelles perspectives au secteur de l’immobilier»

Samir Chammah : «La régionalisation avancée ouvre de nouvelles perspectives au secteur de l’immobilier»

Entretien avec Samir Chammah, CEO SMAP Events & Exhibitions

ALM : le SMAP à réussi au fil de deux décennies à se positionner en tant qu’évenement de référence à l’international. Quel rôle joue-t-il dans la promotion immobilière au Maroc?Samir Chammah: Après plus de 22 années d’organisation de salons, le SMAP déploie une intense activité de promotion de l’immobilier marocain à l’international. Ces Salons sont une illustration significative de ce qui se fait de meilleur en ce domaine au Maroc et contribuent à son rayonnement et son attractivité. Le SMAP développe ainsi une dynamique où se conjuguent les apports des pouvoirs publics et du secteur privé. Les Salons offrent dans cette optique les plateformes les plus adéquates pour des expositions et des événements d’envergure et ce dans les lieux d’exposition les plus prestigieux dans différents pays.Quelle lecture faites-vous de la tendance immobilière au Maroc ? Et quelles sont les principales mutations observées dans le comportement d’achat immobilier des MRE ?La tendance est à la diversification de la demande autant que de l’offre et ce dans plusieurs régions. Ceci compte tenu du développement des secteurs de l’urbanisme et du logement en lien avec celui des autres secteurs économiques et de l’extension et la modernisation des infrastructures. L’impulsion qui est donnée avec la régionalisation avancée ouvre de nouvelles perspectives au secteur de l’immobilier et donc à une offre plus étendue et plus diversifiée. La tendance de la demande se confirme encore pour ce qui est des projets d’achat de divers types de logement ou d’investissement immobilier au Maroc. Il en est ainsi de l’acquisition ou de la construction de résidences secondaires ou encore de la réalisation de propriétés en vue de la retraite, qu’il s’agisse d’un investissement personnel ou professionnel visant une meilleure rentabilité. Les zones balnéaires continuent d’avoir un attrait notable. L’envie d’acheter un bien immobilier au pays est très présente chez les MRE, ce qu’illustre le fait que les Salons de Paris accueillent un nombre grandissant de visiteurs avec un taux de primo-visiteurs de 46% ! L’intérêt est grand aussi au sein des nouvelles générations qui sont très exigeantes et prennent le temps de bien s’informer sur la qualité des produits offerts.Quelles sont vos attentes par rapport à cette édition et quelles en sont ses grandes nouveautés ?A l’instar des années précédentes, nous ambitionnons pour cette 16ème édition du Smap Immo à Paris de satisfaire au mieux les exposants qui seront au nombre de 70 environ ainsi que les visiteurs attendus que nous évaluons entre 30 et 35.000. Nous espérons que la diversité très nette de l’offre répondra aux attentes les plus diverses de tous nos visiteurs. Nous notons depuis deux ans un retour significatif des visiteurs européens. En 2018 ils ont constitué 10% de l’ensemble. Ceci est à mettre en lien avec l’image de stabilité politique, sécuritaire et économique du Maroc qui en fait une destination appréciable par son caractère paisible et son coût de la vie abordable.Vous mettez chaque année une région à l’honneur. Quels sont les critères de sélection que vous vous fixez pour arrêter ce choix ?Cette optique consistant à mettre à l’honneur une Région dans chaque édition reflète à la fois le désir de promouvoir celle-ci et l’importance des potentialités qu’elle offre en matière immobilière en lien avec son développement. Nous prenons en compte l’importance de la politique de régionalisation avancée promue par SM le Roi Mohammed VI et qui va marquer fortement l’évolution économique et sociale du pays. Les critères de sélection sont de ce fait directement en rapport avec ces potentialités et avec le dynamisme que manifestent les opérateurs. Nous opérons ces choix en concertation étroite avec les pouvoirs publics et les intervenants du secteur privé afin que la région mise à l’honneur soit promue à la hauteur qui se doit.Quel impact aura la participation de la région Rabat-Salé-Kénitra sur la réussite de cette édition ?Il ne fait pas de doute que la participation de la Région Rabat-Salé-Kénitra à cette 16ème édition du Smap Immo à Paris constituera une première et suscitera un grand intérêt chez les visiteurs. Elle contribuera à mettre en évidence la richesse culturelle de cette région ainsi que les progrès qu’elle connaît en matière d’infrastructures et de projets économiques d’envergure. Les potentialités de cette Région relatives aux opportunités d’investissement et de croissance seront ainsi illustrées de façon éloquente par les exposants et l’offre des promoteurs dans le pavillon dédié à la Région. Tout l’effort requis pour la réussite de cette participation exceptionnelle de la Région a été déployé par le Smap en étroite concertation avec les instances publiques et les intervenants privés.Qu’en est-il des prochaines étapes du SMAP prévues durant l’année?Le prochain Salon programmé est celui à Milan en novembre. Il s’agit de la 4ème édition de ce Salon qui est très attendu car il attire un grand nombre de visiteurs parmi la diaspora marocaine en Italie qui compte plus de 650.000 MRE. La région à l’honneur y sera celle de Beni Mellal-Khénifra d’où, comme vous le savez, sont originaires un grand nombre de ces derniers. Ce Salon, outre l’attrait de son ambiance festive d’air du pays, connaît une dynamique particulière car à chaque édition il connaît un succès grandissant et offre les meilleures conditions et les services les plus adaptés à l’évolution de l’offre et de la demande en matière immobilière concernant cette diaspora ainsi que les autres visiteurs.Quelle part occupe l’Afrique dans le développement de l’activité SMAP et de son rayonnement ?Pour le moment nous n’avons pas encore de projets de SMAP en Afrique mais je vous annonce que nous travaillons en vue d’organiser un autre grand salon sectoriel mais qui ne porte pas sur l’immobilier. L’Afrique sera certainement concernée par ce nouveau projet dont je vous dirai plus de précisions à la fin de cette année.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *