SMAP-IMMO 2005 : Marrakech se déplace à Paris

SMAP-IMMO 2005 : Marrakech se déplace à Paris

Le produit « Marrakech » intéresse beaucoup le marché français. Pas uniquement en tourisme, mais aussi en immobilier. Les Français sont bien évidemment de plus en plus nombreux à choisir la ville ocre pour leurs investissements immobiliers, le boom des riads rénovés en est la preuve. Mais ils ne sont pas les seuls. Les Marocains résidant en Hexagone s’intéressent également de plus en plus à cette ville impériale. D’ailleurs, la deuxième édition du SMAP-IMMO, Salon de l’investissement immobilier, spécialement dédié à cette tranche de la population marocaine, qui se tiendra en mai prochain à Paris, fera de Marrakech son invité d’honneur. Une rencontre d’information a été tenue en fin de semaine dernière à cet effet et a regroupé les organisateurs de la manifestation en plus de nombreux promoteurs marrakchis en présence de responsables du groupe de presse Archimédia.
Le choix de cette ville n’est pas un hasard, explique Samir El-Chammah, directeur de la manifestation. Il s’est basé sur les résultats d’un sondage réalisé auprès de 3.184 des 20.000 visiteurs du salon. Ainsi, 14 % des personnes interrogées se sont dites tentées par l’acquisition d’un logement à Marrakech. Il s’agit, essentiellement, d’une demande d’habitat moyen de gamme avec des facilités bancaires à des taux abordables.
L’information n’est pas pour déplaire aux promoteurs immobiliers de la ville ocre qui se préparent déjà à vendre les atouts de Marrakech auprès de leurs compatriotes installés à l’étranger. Une étude de marché réalisée dernièrement par une société spécialisée dans le bâtiment à Marrakech révèle que la demande sur le logement moyen de gamme dans la ville ocre reste la plus importante. Le profil de l’acquéreur potentiel du logement fait partie, dans une large proportion, des 20.000 personnes travaillant dans les 450 unités industrielles, des 30.000 autres qui exercent des activités liées au secteur du tourisme et des 14.000 fonctionnaires.
L’étude estime en outre que 80% de ces acquéreurs potentiels sont sans logement. Malgré ces résultats, certains promoteurs immobiliers de Marrakech préfèrent cibler une clientèle se situant plutôt dans des catégories socioprofessionnelles à haut pouvoir d’achat, comme l’a signalé Abdellah Stouky à la MAP. «Le SMAP-IMMO doit plutôt cibler une clientèle plus huppée qui serait intéressée par l’habitat haut standing qu’offre Marrakech, devenue une demande universelle».
La première édition a été organisée l’année dernière par l’Agence parisienne Arabcommunication, dans le cadre de la Saison du Maroc à Paris 2004. Le salon a alors occupé une superficie de 10.000 mètres carrés, regroupant toutes les composantes de l’immobilier marocain, depuis les agents immobiliers et administrateurs de biens, jusqu’aux organismes de crédits et banques, en passant par les activités de conseil. L’invité d’honneur de cette première édition a été la région du Grand Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *