Tanger : 54 architectes formés à l’efficacité énergétique dans le bâtiment

Tanger : 54 architectes formés à l’efficacité  énergétique dans le bâtiment

Ce programme permet aux architectes de développer leurs compétences à travers l’acquisition et le renforcement des fondamentaux, des principes et des exigences de la RTCM.

Destinée aux professionnels de Tanger, la deuxième étape de formation sur la Réglementation thermique des constructions au Maroc (RTCM) a été clôturée, dimanche 9 décembre, en présence du président du Conseil national de l’Ordre des architectes (CNOA), Azzedine Ahmed Nekmouche, sa vice-présidente, Nezha Tlemçani, ainsi que le président du Conseil régional de Tanger, Mokhtar Mimoun. Cette séance de clôture a été marquée par la remise des certificats aux 54 architectes bénéficiaires de ce programme national lancé, il y a une quinzaine de jours, dans la ville du détroit. «Ce programme de formation, qui a accueilli dans sa première édition de nombreux participants, est assuré par des architectes formateurs ayant été eux-mêmes encadrés par des experts de Renewables Academy AG-Renac et de Trusted Energy. Il vise l’uniformisation des bases de connaissances des architectes sur la RTCM et sa mise en œuvre», selon les initiateurs de ce projet.

Organisée par le CNOA en partenariat avec l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE), cette manifestation de deux jours – qui s’est déroulée avec l’appui du projet de l’Initiative allemande pour les technologies favorables au climat (DKTI IV) de l’Agence allemande de coopération internationale pour le développement (GIZ) – faisait partie des premières sessions de formation, dont le lancement des travaux s’est déroulé, les 24 et 25 novembre, à Tanger, au profit des professionnels de la ville. D’autant plus que les architectes étant, poursuit la même source, au centre des décisions de tout projet de construction (conception, instruction des demandes d’autorisation, maîtrise d’œuvre…), représentent la pierre angulaire du changement des pratiques constructives voulues par la RTCM, qui avait été adoptée en 2014 au Maroc et entrée en vigueur en 2015. «D’où l’intérêt de l’élaboration d’un programme de formation au profit de tous les architectes enseignants, fonctionnaires d’organismes publics et opérant dans le secteur privé, sur la RTCM», a-t-on souligné.   

Il est à préciser qu’ayant ciblé au début de son lancement les architectes de Tanger, considérée comme ville pilote, ce programme de formation sur la RTCM ambitionne de bénéficier à l’ensemble de la profession des douze régions du Maroc. Il permet aux architectes de développer leurs compétences à travers l’acquisition et le renforcement des fondamentaux, des principes et des exigences de la RTCM. Il s’agit de consolider les connaissances des bénéficiaires dans les techniques de prise en compte de cette réglementation depuis la phase de conception des projets jusqu’à leur réalisation, tout en maîtrisant le processus de vérification de leur conformité dans ce domaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *