Un engagement sans faille : Développement durable, une composante centrale dans la stratégie du Groupe

Un engagement sans faille : Développement durable, une composante centrale dans la stratégie du Groupe

L’entreprise a procédé à la sensibilisation et le renforcement de capacités de ses ressources humaines sur les enjeux et les pratiques «Développement durable» dans le secteur d’aménagement et de construction en adoptant une approche environnementale de l’urbanisme.

L’engagement du Groupe Al Omrane envers le développement durable ne date pas d’aujourd’hui. En effet, l’entreprise s’est lancée depuis 2011 dans la mise en place de procédés d’intervention et des mesures en faveur du développement durable. Ces actions se matérialisent à plusieurs niveaux. Sur le plan organisationnel, le Groupe a créé la même année la direction développement durable & qualité, chargée de la mise en place de la politique «Développement durable» pour l’ensemble du Groupe témoignant ainsi de la place centrale que devra occuper le développement durable dans les chantiers futurs du Groupe. C’est dans ce sens qu’au niveau de chaque filiale d’entité «chargée du développement durable», des relais de cette direction ont été créés.

Une stratégie orientée

Sur le plan stratégique, Al Omrane a adhéré à la charte nationale de l’environnement et du développement durable, en définissant la politique et les orientations stratégiques du Groupe dans le domaine, notamment avec l’adoption par le Holding Al Omrane et les sociétés Al Omrane de la déclaration «Engagements du Groupe Al Omrane pour le développement durable». Sur le plan opérationnel, l’entreprise a procédé à la sensibilisation et le renforcement de capacités de ses ressources humaines sur les enjeux et les pratiques «Développement durable» dans le secteur d’aménagement et de construction en adoptant une approche environnementale de l’urbanisme, en prenant en compte les aspects de : la qualité environnementale du bâtiment, l’efficacité énergétique dans la construction, la santé et sécurité chantiers, l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, la programmation architecturale, ou encore la gestion intégrée des eaux pluviales. Les actions opérationnelles du Groupe ne se sont pas arrêtées là. Ainsi, des projets pilotes en matière d’aménagement et de construction durables sont mis en place comme les premiers projets démonstrateurs «Application de la RTCM aux constructions nouvelles» (4 opérations de logements sociaux et siège Chrafate) ou encore de l’opération «Qualité environnementale du bâtiment» – HQE lancé à Tamesna. A cela s’ajoute une opération conçue selon la démarche «Approche environnementale de l’urbanisme» qui a été lancée dans la ville nouvelle de Chrafate (Eco quartier Les Lauriers) et du dispositif pilote «Santé et sécurité – opération les perles Tamesna».

Des changements structurels sur le terrain

Afin d’opérer un réel impact sur le plan environnemental, l’entreprise a mis en place de nouvelles dispositions et procédures renforçant la protection environnementale et sociale dans les chantiers du Groupe Al Omrane (intégration référentiels et outils au niveau de la procédure de gestion des projets et relèvement des prescriptions environnementales et sociales des CPS du Groupe). Elle a généralisé la mise à niveau énergétique du patrimoine immobilier du groupe. Celui-ci ambitionne, à la fois, la consolidation des acquis et la structuration d’une politique claire et progressive en matière de développement durable, tout en faisant de l’innovation, la recherche & développement un levier important de développement de ses activités. Dans le même sens, un dispositif d’intégration (en harmonie avec  les objectifs du développement durable (ODD), la Stratégie nationale de développement durable (SNDD) et la politique RSE du Groupe) est mis en place et sera renforcé par une prospection nationale et internationale. Selon le Groupe, ces mesures permettront la concrétisation de partenariats avec des institutions de recherche & développement, la réalisation de projets R&D, avec de nouveaux procédés et matériaux, et par la suite une application des pratiques de l’efficacité énergétique, garantissant l’utilisation des énergies renouvelables et l’intégration des dispositifs de l’efficacité énergétique dans les projets d’aménagement et de construction du groupe Al Omrane. Notons que le Groupe a scellé plusieurs partenariats avec plusieurs entités comme le secrétariat d’Etat chargé du développement durable, le secrétariat d’Etat chargé de l’eau, ministère de l’emploi et des affaires sociales, de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique, de l’Agence de développement social, ou de l’Agence de coopération allemande.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *