Une commission de haut niveau à l’écoute de la FNPI

Une commission de haut niveau à l’écoute de la FNPI

Les acteurs publics et privés viennent de réaliser un pas de géant dans le domaine de l’habitat. Et c’est à l’occasion de la réunion d’une délégation gouvernementale avec la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) qu’a été annoncée la mise en place d’une commission de haut niveau.

Cette entité se chargera de l’élaboration des solutions appropriées à la problématique du financement bancaire, la garantie des crédits destinés au logement social, la simplification des procédures et le renforcement et la diversification de l’offre d’habitat.

À noter que la rencontre s’est tenue vendredi 20 février, à Rabat. Elle était coprésidée par le ministre de l’habitat et de la politique de la ville, le ministre de l’intérieur, le ministre de l’économie et des finances et le ministre de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire national et y ont assisté le président et les membres du bureau national de la FNPI.
Cette rencontre a été consacrée à l’étude des mesures à prendre et pour donner une dynamique nouvelle au secteur de l’immobilier, et aux modalités permettant au pouvoir public d’accompagner les professionnels et d’appuyer leurs actions en matière d’investissements immobiliers, et particulièrement en ce qui concerne la production et la commercialisation des logements sociaux destinés aux catégories sociales à revenu limité de même que la contribution de ce secteur à la résorption de l’habitat insalubre.

C’est ainsi qu’au terme des travaux de cette importante réunion, il a été décidé de former la commission de suivi constituée des secrétaires généraux des ministères de l’intérieur, de l’habitat et de la politique de la ville, de l’économie et des finances et de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire national ainsi que de représentants de la FNPI.

Cette commission sera chargée d’étudier les différents dossiers abordés lors de la réunion et proposer les mesures à prendre permettant de donner une impulsion forte à l’investissement et de contribuer à la mise en œuvre de la politique gouvernementale dans le domaine de l’habitat et qui vise principalement le renforcement et la diversification de l’offre de logement et l’amélioration des conditions d’habitat des couches sociales défavorisées et celles à revenu limité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *