Urbanisme : Le code de tous les espoirs

Urbanisme : Le code de tous les espoirs

D’aucuns estiment que c’est la solution à l’anarchie et aux problèmes que vit actuellement le secteur de l’habitat et de l’urbanisme. Une solution qui tient en deux mots: «Code de l’urbanisme» dont le Maroc devrait être doté dans les prochaines années.
Les concertations ont commencé il y a quelques semaines et ont été menées par le ministère délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme et la Primature avec les professionnels du secteur.
De nombreuses réunions ont également été tenues avec des experts internationaux. « Cela fait effectivement trois ou quatre mois que nous réfléchissons ensemble à un code de l’urbanisme, une sorte de charte qui serait globale et dont les dispositions toucheraient l’ensemble du secteur », explique Taoufik Hjira, ministre délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme.
Il s’agit en effet d’une refonte de textes de loi qui régissent le secteur de l’habitat et de l’urbanisme actuellement. Ces derniers sont disparates et constituent dans de nombreux cas un véritable imbroglio juridique. Les professionnels eux-mêmes se perdent dans les dédales des lois et textes juridiques existant. « L’objectif de cette démarche est de moderniser le secteur de l’habitat et de l’urbanisme qui devrait affronter de grands défis dans les prochaines années », ajoute le ministre.
Mais il ne faut pas se leurrer. Ce Code de l’urbanisme ne verra pas le jour bientôt.
La démarche nécessiterait une longue période de réflexion et de concertation entre les différents acteurs du secteur. « Il ne s’agit pas d’un simple texte de loi qui viendrait abroger ou compléter un texte déjà existant. Une loi rectificative ne poserait aucun problème. Ce n’est pas comme la loi 04/04 qui vise elle de corriger une erreur d’exercice. Il s’agit d’un texte qui a pour objectif de changer des habitudes et de chambouler tout un système, autrement dit, le moderniser. C’est pour ces raisons que son élaboration devrait prendre beaucoup de temps. Il faudrait fournir beaucoup d’efforts et se donner le temps d’étudier les expériences internationales en la matière pour pouvoir sortir un texte global qui toucherait à l’ensemble du secteur ».
Et d’ajouter : « C’est un texte qui réglerait le secteur de l’habitat et de l’urbanisme pour les 20 ou les 30 prochaines années. Il servirait ainsi de base à son développement et en tracerait les grandes lignes ». Pour ce qui est des professionnels du secteur, ils ont très bien accueilli la nouvelle. Il faut dire que l’élaboration d’un code de l’urbanisme figurait en tête de liste de leurs attentes. Une sorte de chamboulement global qui toucherait l’ensemble des professions concernées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *