Villas économiques : lancement en décembre

Après le logement social, destiné aux souches les plus défavorisées de la population marocaine, le ministère délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme se penche actuellement sur la préparation d’un programme national dédié à la classe moyenne. Un programme qui tournera autour d’un produit phare, la villa économique.
D’une superficie moyenne de 150 m2, cette villa sera vendue aux environs de 600.000 DH. L’exécution de ce programme qui a été confié au holding d’aménagement Al Omrane et aux différents ERAC couvrira l’ensemble du territoire national. Son lancement officiel aura lieu à Rabat en décembre 2005 et connaîtra la participation des grands promoteurs immobiliers et des architectes. L’objectif de ce programme à moyen terme est d’encourager et d’intéresser le secteur privé à prendre le relais des organismes publics pour l’exploration de cette niche.


Tamansourt fête son premier anniversaire en grande pompe
Tamansourt, la nouvelle ville de Marrakech, fêtera le 24 décembre prochain son premier anniversaire. Un événement qui sera célébré en grande pompe dans la ville ocre à travers l’organisation d’un séminaire pour lequel seront conviés quelques-uns des architectes ayant déjà conçu des projets de villes nouvelles dans différents pays du monde. Ce sera également l’occasion de présenter les avancées de ce méga-chantier qui vise la création de plus de 21.000 unités.

Immobilier : la lune de miel maroco-espagnole continue
Après Fès, c’est autour de Malaga d’abriter un autre sommet maroco-espagnol de l’habitat. En effet, le  ministre délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, Ahmed Taoufiq Hejira se rendra, les 10 et 11 courant, dans cette ville espagnole pour participer à l’inauguration de  la 2ème édition du Forum "Andalousie-Nord du Maroc". Une visite qui s’inscrit dans la continuité du séminaire tenu les 26 et 27 septembre dernier à Fès sur la fiscalité et l’investissement dans l’immobilier. Une manifestation au cours de laquelle il a été convenu de multiplier les occasions de rencontres et  d’échanges d’expériences et d’informations sur les opportunités  d’investissement et de développer des partenariats entre les investisseurs des  deux pays. Lors de sa participation à ce Forum, M. Hejira devra animer des rencontres avec les investisseurs espagnols intéressés par le marché immobilier marocain, ajoute le communiqué. La 1ère édition du Forum "Andalousie-Nord du Maroc" a rassemblé plus de 600  investisseurs des deux pays.

Habitat : les parlementaires en conclave à Rabat
La Chambre des  conseillers  abritera, du 10 au 12 novembre, les travaux  de  la 5ème session du Forum mondial des parlementaires sur l’habitat et la 15ème réunion du Groupe international des parlementaires sur l’habitat. Les représentants de plus de 50 pays et d’organisations internationales spécialisées relevant de l’Organisation des  Nations Unies prendront part à cette rencontre. Un communiqué de la Chambre des conseillers a indiqué que cette session «constitue le couronnement» d’un  long processus de dialogue et de consultation dans le cadre d’importantes réunions, dont la dernière à Berlin en 2003, dans  le but notamment d’améliorer et d’enrichir les législations en   matières d’habitat et de population. Ce forum sera également l’occasion pour les différents intervenants d’échanger les idées et les expériences de leurs pays respectifs en vue de la mise en oeuvre des recommandations contenues dans le programme de l’ONU. En outre, cette rencontre sera de même une  opportunité pour les participants de débattre de l’expérience   marocaine dans le domaine de l’habitat, du rôle du Parlement   marocain dans l’actualisation des règlements en la matière et des   efforts du gouvernement qui ont fait du secteur de l’habitat l’un   des axes principaux dans les plans de développement social et  économique.

Karim Ghellab s’attaque à la mafia du sable
Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport, a souligné l’impératif de conjuguer les efforts en vue de faire face à l’exploitation et à l’enlèvement du sable des plages marocaines.
Répondant à une question orale à la Chambre des conseillers, le ministre a indiqué que la loi est claire en matière d’interdiction de l’exploitation des sables des plages se référant notamment au dahir de 1926 et à la circulaire de 1986 qui interdit l’exploitation des sables, hormis les plages de Houara à Tanger, et de Sidi Danial à Safi. En 1994, il a été procédé à la diffusion d’une circulaire conjointe des ministères de l’Equipement et de l’Intérieur, en vertu de laquelle une commission des carrières a été instituée dans le but de contrôler l’exploitation illégale des carrières de galets, de sables et autres, a souligné M. Ghellab, rappelant à cet égard les campagnes menées par les autorités pour atténuer l’ampleur de ce phénomène.

Code de l’urbanisme : une élaboration à l’européenne
Avec un conseil d’administration, un manager et cinq entités chargées de son élaboration, le Code de l’urbanisme se prépare dans les normes. Et pour s’inspirer des expériences étrangères en la matière, six délégations marocaines feront le déplacement dans les semaines qui viennent dans les cinq continents. Objectif : évaluer ces expériences et étudier les possibilités d’importation des différents modèles. En janvier 2006, un premier document sera envoyé aux 21 agences urbaines pour une concertation locale et régionale avec les professionnels.

Augmentation des encours de crédit de 20%
Les Marocains s’intéressent beaucoup à la propriété. Et pour financer l’acquisition d’un bien immobilier convoité, nombreux sont ceux qui se dirigent vers leurs banques pour contracter un crédit immobilier. Pour les neuf premiers mois de cette année, les encours de crédits immobiliers ont augmenté de 20%. Un signe que l’immobilier est toujours un secteur qui marche toujours.

Loi 04/04 : les parlementaires tardent à remettre leur copie
La loi 04/04 bloque au Parlement. Si le débat et les discussions des différents articles de ce projet de loi se sont terminés en juillet dernier, de nombreux groupes parlementaires tardent toujours à remettre leurs amendements. Ce qui pourrait retarder l’adoption de cette loi qui, en attendant l’élaboration du Code de l’urbanisme (pas avant 2008), comblerait le vide juridique en matière d’habitat et d’urbanisme.

Crédit hypothécaire : le modèle jordanien
Le ministre jordanien de l’Habitat et de l’Equipement, Youssef Hayassat, se trouve actuellement au Maroc. Venu au Royaume pour assister au séminaire international «Ville sans bidonvilles, un programme au service  du développement humain», qui a lieu du 7 au 9 novembre à Marrakech, le responsable jordanien aura des contacts avec son homologue marocain.
Les discussions porteront essentiellement sur l’expérience jordanienne en matière de crédits hypothécaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *