«Villes sans bidonvilles» en vedette à Hanoi

Taoufiq Hjira, ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’habitat et de l’urbanisme, se rendra cette semaine à Hanoi (Viêt Nam) à la tête d’une délégation de responsables marocains pour participer à une conférence internationale sur les «stratégies du développement urbain». C’est le programme «villes sans bidonvilles» que le ministère a choisi pour le présenter lors de cette conférence à laquelle seront présents de nombreux spécialistes venus des quatre coins du monde. Ainsi, des responsables de l’Union européenne, de la Banque européenne d’investissement, de la Banque Mondiale, du Programme des Nations unies pour l’habitat, de l’Agence Française de Développement ainsi que l’Agence américaine pour le Développement International seront présents dans la capitale vietnamienne.
Cities Alliance, organisation créée en 1999 par le programme des Nations unies pour l’habitat (PNU-habitat) et la Banque Mondiale qui regroupe plusieurs associations internationales des villes, les gouvernements du G7 et du Brésil, des pays-Bas, de la Norvège et de la Suède, la Banque asiatique de développement et le programme des Nations unies pour l’environnement, seront également représentés en force à Hanoi.
Sollicité pour présenter l’expérience marocaine en matière de résorption des bidonvilles au Maroc, explique un communiqué du département concerné, le ministre Hjira aura de nombreuses activités en parallèle des travaux de la conférence. «Le déplacement de la délégation marocaine à Hanoi vient pour préciser les pistes de coopération identifiées lors de la réunion entre le ministère vietnamien de la construction et le ministère chargé de l’habitat et de l’urbanisme qui a eu lieu dans le cadre de la rencontre des délégations ministérielles marocaine et vietnamienne présidée par les deux Premiers ministres la semaine dernière à Rabat», indique le communiqué. Et d’ajouter : «cette mission s’inscrit aussi dans la nouvelle ère de coopération entre le Maroc et les instances internationales dans les domaines liés à l’habitat des pauvres et à l’organisation des espaces urbains».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *