Zone Oulad Zaër : la première partie bouclée

Zone Oulad Zaër : la première partie bouclée

C’est le ministre chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, Taoufik Hejira, qui leur a remis les clés de leurs appartements. Il a également supervisé, aux côtés de plusieurs personnalités de la région, les différentes étapes de destruction de quelques baraques du douar qui abritait 454 familles. Il est à signaler que le nombre de baraques détruites depuis le 17 septembre 2004 jusqu’au 22 mars courant s’élève à 278 unités. Pour le ministre, cette opération s’inscrit dans le cadre de la nouvelle approche du partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la solidarité, les pouvoirs publics, les élus, les sociétés et les banques visant l’éradication de l’habitat insalubre dans le but d’éradiquer les bidonvilles d’Akreuch, (Akreuch Youssoufia, Akreuch Hssain, Laqhawi I et Laqhawi II). Des bidonvilles «parmi les plus hideux et les plus fragiles sur tout le territoire national», du fait de leur proximité de la décharge publique et des zones d’activité économique telles que les carrières de sable, estime M. Hejira.
Cette opération s’inscrit dans le cadre de la première tranche du projet de relogement des habitants de ces bidonvilles dont les travaux sont bouclés. Ce complexe comprend des appartements d’une superficie de 60 m2 comprenant trois pièces. Pour ce qui est de la deuxième tranche de cette opération, lancée en juin 2003 par S.M. le Roi Mohammed VI et qui devrait accueillir 1.512 familles, les travaux commenceront dans les prochains mois. Les tranches 3 et 4 sont prévues pour plus tard. Rappelons que le projet de la Zone d’urbanisation nouvelle d’Ouled Zaër à Aïn Aouda, s’étendra sur une superficie globale de 95 ha et bénéficiera à 30 000 habitants. C’est un projet qui renforcera le caractère urbain du centre de Aïn Aouda dans le cadre d’une opération d’aménagement intégré visant la résorption des grands noyaux d’habitat insalubre de la wilaya de Rabat-Salé-Zemmour-Zaërs.
Le projet consiste également à recaser 1200 ménages des bidonvilles de Laouamer dans 1200 lots mono-familiaux destinés à l’auto-construction et à la réalisation d’une zone d’activité économique de 101 lots industriels sur une superficie de 18 ha offrant des opportunités d’emploi pour la région. Le projet prévoit en outre la création de 30 équipements socio-collectifs : écoles, centre de qualification professionnelle, centres de santé, maisons de jeunes, mosquées… La ZUN Ouled Zaer dont le coût d’aménagement est de 382 millions de dirhams sera réalisée par le holding Al Omrane.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *