Impacts du 11 septembre sur les recettes des transporteurs aériens

Selon les estimations préliminaires de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), les transporteurs aériens du monde ont globalement enregistré en 2001 une perte de 3,6% de leurs recettes d’exploitation, contre un bénéfice de 3,3% en 2000.
Dans un communiqué publié mardi dernier, l’OACI précise que les transporteurs aériens de ses 187 Etats membres ont enregistré des recettes estimées à 305,30 milliards de dollars, pour des dépenses d’exploitation de 316,20 milliards de dollars.
«Il est estimé provisoirement que le résultat net se soldera par une perte de 3,9% des recettes en 2001 alors qu’en 2000 on avait enregistré un résultat positif d’environ 1,1%», note l’organisation onusienne. L’OACI associe ces résultats à des réductions générales du trafic, correspondant à «un ralentissement général de l’activité économique qui a été accentué au cours du deuxième semestre par les événements du 11 septembre». Jusqu’en septembre 2001, il y avait eu peu de changement par rapport à la même période de 2000 en termes de tonnes/kilomètres réalisées de trafic de passagers, de fret et de la poste, une petite augmentation du trafic de passagers étant neutralisée par une forte diminution du fret aérien», écrit l’OACI, notant que pour l’ensemble de 2001, le trafic de passagers a diminué de 3%.
Pour ce qui concerne les résultats régionaux, l’OACI relève que la région Asie/Pacifique a réalisé des résultats légèrement positifs alors que dans la plupart des autres régions, les transporteurs aériens ont fait état d’une légère perte.
L’organisation fait remarquer que les « nord-américains ont fortement influencé les résultats globaux pour le monde », avec une perte totale estimée à 8,7% pour l’ensemble des transporteurs de cette région (contre un gain de 5,1% en 2000 ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *