Inauguration de la première plate-forme logistique à température contrôlée: Pour un meilleur entreposage frigorifique

Inauguration de la première plate-forme logistique à température contrôlée: Pour un meilleur entreposage frigorifique

Un événement de taille, celui qui réunira le 1er juin Aziz Akhannouch et Aziz Rabbah, respectivement ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, et ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, ainsi que d’autres personnalités, notamment Mohamed El Yaacoubi, wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Fouad Brini, président du Conseil de surveillance de Tanger Med SA (TMSA), l’ambassadeur de l’Espagne au Maroc Ricardo Díez-Hochleitner et l’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc Dwight Bush dans le but de participer à la cérémonie d’inauguration de la première plate-forme logistique à température contrôlée à Tanger-Med Port.


La réalisation de cette plate-forme logistique a été rendue possible grâce à une garantie partielle de prêt octroyée par l’Agence américaine pour le développement international au Maroc (USAID/Maroc) au profit de la société FrioPuerto Tanger. Ladite garantie assurée par l’USAID représente 50% du prêt commercial nécessaire (soit un seuil de 7 millions de dollars américains) pour la construction, l’équipement et la mise en opération de cette plate-forme logistique à température contrôlée.

L’essence du projet vient d’un programme passé de l’USAID, Compétitivité Economique du Maroc (2009-2014), dans le cadre duquel il a été démontré que les services liés à la chaîne du froid, notamment l’entreposage frigorifique et le transport de conteneurs frigorifiques, sont des éléments essentiels pour assurer de l’exportation des produits agricoles à haute valeur ajoutée, et ce en améliorant l’accessibilité desdits services aux producteurs et exportateurs, et en leur évitant ainsi les pertes post-récoltes.
Cette plate-forme logistique à température contrôlée à Tanger-Med Port prévoit de créer plus de 80 emplois directs, ainsi que plusieurs emplois indirects à travers les chaînes de valeur agricoles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *