Incendie à la palmeraie de Tata : Les 80 hectares bientôt reconstitués

Incendie à la palmeraie de Tata : Les 80 hectares bientôt reconstitués

Les palmiers incendiés et irrécupérables seront remplacés par de nouveaux plants. Un programme d’irrigation sera également mis en place dans la zone touchée en vue de permettre à l’oasis de se reconstituer.

Actions de nettoyage, remplacement des palmiers détruits et mise en place d’un nouveau périmètre de 1.500 hectares… Ce sont là les principales mesures qui seront engagées les prochains jours pour reconstruire les 80 hectares de la palmeraie de Tata touchés par le feu. Le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts lance dans ce sens un programme pour rétablir la situation au niveau des oasis Tarmazigh et Aguerd où le feu a ravagé une partie de la palmeraie. Cette décision émane de la réunion de Aziz Akhannouch, ministre de tutelle, avec le groupe formé de députés de la région du Souss-Massa et d’élus locaux et acteurs de la société civile de la province de Tata.

Cette rencontre, tenue lundi 16 juillet à Rabat et à laquelle ont participé le président de la région du Souss-Massa et les représentants des départements de l’agriculture et des eaux et forêts, a été une occasion pour les représentants locaux de décrire de manière exhaustive la situation dans la palmeraie et les besoins exprimés par les agriculteurs et éleveurs. Dans ce sens une batterie de mesures a été définie.

Citons la mise en place d’un programme de distribution d’orge aux éleveurs touchés ainsi que le lancement des travaux de nettoyage du périmètre concerné. Les services du ministère procéderont, également, au remplacement des palmiers incendiés et irrécupérables à l’aide de nouveaux plants. Un programme d’irrigation sera mis en place dans la zone touchée en vue de permettre à l’oasis de se reconstituer. Pour faciliter l’accès à l’oasis, Il a été décidé de mettre en place un programme d’aménagement de pistes. Le ministre a, par ailleurs, demandé aux les services concernés d’étudier la mise en place d’un nouveau périmètre extensible de palmiers de 1.500 hectares dans la province.  Un projet qui permettra d’ouvrir de nouvelles opportunités de développement et la création d’activités génératrices de revenus pour les populations locales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *