Inclusion financière : le Maroc, un pays précurseur

Inclusion financière : le Maroc, un pays précurseur

«L'expérience marocaine dans le domaine de l'inclusion financière est avant-gardiste au niveau arabe».
C’est par ces termes que les gouverneurs des banques centrales et des institutions financières arabes ont salué, dimanche 14 septembre 2014 à Alger, le progrès que connait le Maroc dans ce domaine.



Représentant le Maroc à la 38ème session ordinaire du conseil des gouverneurs, le Wali de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri a par ailleurs présenté un rapport sur la création d'une chambre de compensation au Maroc chargée de la régulation des transactions financières dans le cadre des efforts de développement du marché de capitaux national, «ce qui fait du Maroc, a-t-il dit, un pays précurseur en termes d'inculsion financière».


Cette réunion a été une occasion pour les participants d’examiner le rapport économique arabe, publié en 2014, ainsi que les recommandations de certaines commissions techniques mises en place par le conseil notamment dans les domaines de supervision bancaire, du renforcement de l'inclusion financière et des systèmes de régulation et de compensation.



La création d'un système régional de règlement des paiements interarabes a également été au centre des débats, après la présentation des résultats d'une étude de faisabilité achevée sur ce projet qui permettra de renforcer les flux et les investissements interarabes et l'intégration financière régionale.
Par ailleurs, la session a été une occasion pour les participants d'examiner les questions d'actualité arabe qui seront évoquées lors des réunions annuelles du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, prévues en octobre prochain à Washington.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *