Indicateurs à la hausse pour Addoha

Indicateurs à la hausse pour Addoha

Décidément, rien n’ébranle les fondations très structurées du Groupe Addoha. En dépit de la crise qui touche directement le secteur de l’immobilier, les indicateurs financiers du groupe en ce premier semestre 2013 sont tous orientés à la hausse.

C’est ainsi que l’enseigne immobilière de Anas Sefrioui réalise un chiffre d’affaires consolidé de 3,2 milliards de dirhams en progression de 3% par rapport au premier semestre de 2012. Ce chiffre est constitué à hauteur de 70% par le segment économique et moyen standing. Aussi, le résultat d’exploitation consolidé qui ressort à 882,5 millions de dirhams, progresse de 11% par rapport au premier semestre de 2012.

Dans le même sillage, la marge d’exploitation consolidée progresse de 2 points en passant de 26% au titre du premier semestre 2012 à 28% au 30 juin 2013 et le résultat net se chiffre à 598 millions de dirhams en progression de 5%.
Pour sa part, la situation financière du groupe est confortée par des fonds propres consolidés qui s’établissent au 30 juin 2013 à 11,7 milliards de dirhams et l’endettement net au 30 juin 2013 recule de 234 millions de dirhams par rapport au 31 décembre 2012.

De ce fait, l’année 2013 a été marquée par des réalisations probantes et le groupe a fait preuve d’une grande réactivité pour s’adapter à un environnement économique difficile marqué par un resserrement des liquidités. Ainsi, au niveau des ventes, fort d’une politique marketing pertinente, le groupe affiche des réalisations commerciales satisfaisantes. En effet, du 1er janvier au 25 septembre 2013, le groupe a concrétisé la prévente de 21.016 biens correspondant à un chiffre d’affaires futur de 8,1 milliards de dirhams. Aussi, au 30 juin 2013, les ventes définitives du Groupe Addoha s’élèvent à 8.636 unités, constituées à 96% de logements sociaux et moyen standing.

S’agissant du plan stratégique 2013-2015, le Groupe Addoha souligne, dans son commentaire des résultats au premier semestre 2013, que ce dernier consiste à renforcer la solidité des fondamentaux et consolider la structure financière de la société. Aussi il commence déjà à produire ses premiers effets à travers le recul de l’endettement de 234 millions de dirhams par rapport au 31 décembre 2012 et la baisse du BFR consolidé de 326 millions de dirhams, traduisant la forte volonté du groupe de maîtriser sa croissance et générer des cash flows positifs.

Sur le volet réalisations, le Groupe Addoha a lancé un nouveau programme de 5.000 logements sociaux à Bouznika sous le nom commercial «La Perle de Bouznika», élargissant ainsi sa présence à 18 villes à l’échelle du Royaume. Dans le même sillage, outre le projet «La Perle de Bouznika», le groupe a lancé 3 autres nouveaux programmes de logements sociaux. Il s’agit de «Attawhid» et «Al Mahd» à Casablanca et «Al Hadika» à Salé, des programmes à forte rentabilité offrant un délai réduit de retour sur investissement. Ainsi, la consistance totale des 4 projets est portée à près de 17.500 logements sociaux.

Par ailleurs, l’opération d’augmentation de capital par conversion du dividende due au titre de l’exercice 2012 a été clôturée avec un franc succès. En effet, en sus de la conversion par M. Sefrioui de la totalité de son dividende net, les principaux actionnaires et institutionnels marocains ont marqué leur confiance dans la Société et ses perspectives en procédant à une conversion de leur dividende. Cette opération a également suscité l’adhésion auprès d’investisseurs étrangers ainsi que des petits porteurs. Le taux de conversion des dividendes s’élève ainsi à plus de 69%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *