Indicateurs économiques et financiers : Les achats de devises dépassés par les cessions

Nouvelle progression pour les avoirs extérieurs nets de la banque centrale marocaine. Au terme de la semaine se clôturant le 12 septembre, ceux-ci se sont inscrits en hausse de 4,4 milliards de dirhams, selon l’établissement en question. A savoir que cette augmentation est en rapport avec le taux de cession des devises étrangères qui a «largement dépassé» les achats de devises par les banques.
De fait, l’encours de ces avoirs s’est hissé jusqu’à atteindre 195,6 milliards de dirhams, le 12 septembre, autrement dit, une progression de l’ordre de 21,6 milliards depuis le début de cette année. Sur le marché des changes, le dirham renverse une fois de plus la donne. Ainsi, en une semaine, s’est-il déprécié de 0,32% face à l’euro et apprécié de 1,55% par rapport au dollar américain. Alors qu’elle avait injecté quelque 3 milliards de dirhams une semaine auparavant, par le biais des avances à 7 jours sur appel d’offres au taux de 3,25%, Bank Al-Maghrib n’est pas intervenue sur le marché monétaire, au cours de la semaine du 6 au 12 septembre.
Par ailleurs, le taux d’intérêt moyen sur le marché interbancaire s’est contracté pour revenir de 3,34% à 3,21%, alors que le volume échangé sur ce compartiment s’est inscrit en baisse. A noter que lors de l’appel d’offres pour les avances à 7 jours au taux de 3,25%, du 12 septembre 2007 ( pour une date de valeur fixée au 13 septembre), Bank Al-Maghrib a accordé 1,3 milliard de dirhams, sur un montant demandé de 3,6 milliards de dirhams. D’autre part, pour ce qui est du marché des adjudications, la séance du 11 septembre a été l’occasion pour le Trésor de retenir 200 millions de dirhams, sur la base d’un montant proposé de 3,8 milliards de dirhams. Pour leur part, les souscriptions ont concerné les bons à 52 semaines au taux de 3,39%, en baisse d’un point de base, et sur des bons à 2 ans au taux de 3,59%, en hausse de 10 points de base par rapport aux dernières émissions. De plus, et compte tenu des remboursements qui se sont chiffrés à un montant de 126 millions de dirhams, l’encours des bons du Trésor émis par adjudication s’est établi à 256,4 milliards de dirhams au19 septembre. Rappelons que le bilan hebdomadaire précédent faisait état d’un recul des avoirs extérieurs de Bank Al-Maghrib de 509 millions de dirhams, d’où l’encours de ces avoirs qui s’était établi à 91,2 milliards de dirhams au 5 septembre, «demeurant toutefois en hausse de 17,2 milliards par rapport à fin décembre 2006», avait souligné la banque centrale. L’institution avait, aussi, noté l’évolution du dirham en appréciation de 0,04% face à l’euro de 0,04%, et en dépréciation de 0,16% face au dollar. Autre rappel, la banque centrale avait injecté entre le 30 août et le 5 septembre un montant moyen de 3 milliards de dirhams par voie d’avances à 7 jours sur appel d’offres au taux de 3,25%, contre 7,5 milliards la semaine d’avant.
Parallèlement, le marché interbancaire avait enregistré le recul du taux d’intérêt moyen à 3,34% au lieu de 3,39%, à contrario du volume des échanges sur ce segment et qui a bondi presque au double s’établissant à 848 millions de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *