Indicateurs financiers et économiques : Bank Al-Maghrib : Hausse des avoirs extérieurs

C’est une progression de quelque 4 milliards de dirhams qu’ont marquée les avoirs extérieurs nets de la banque centrale, et ce, en relation avec les opérations de change des billets de banque étrangers. De fait, l’encours de ces avoirs, chiffré au 22 août, a atteint 190,4 milliards de dirhams, traduisant une amélioration de 16,5 milliards depuis le début de l’année en cours. Sur le marché des devises, la semaine allant du 16 au 22 août a été, pour le dirham, marquée par une dépréciation de 0,03% face à l’euro et une appréciation de 0,09% face au dollar.
A contrario, la semaine précédente étalée du 9 au 15 août, avait vu la devise marocaine chuter face à l’euro de 0,45%, au contraire du dollar face auquel elle s’était hissée de 2,05%. D’autre part, pour ce qui est du volet relatif au marché monétaire, la semaine a noté des mises à disposition de liquidités sur le marché pour une moyenne de 4 milliards de dirhams, par le biais de pension livrée à 5 jours à un taux de 3,25%. Parallèlement, le marché interbancaire a vu son taux d’intérêt moyen progresser de 3,19% pour arriver à 3,61%. Par ailleurs, le volume des échanges a suivi le même trend pour s’établir à 1,9 milliard de dirhams.
Bank Al-Maghrib souligne, aussi, que lors de l’appel d’offres relatif aux avances à sept jours pour le taux de 3,25%, daté du 22 août pour une date de valeur du 23 août, elle a consenti un montant de 7,5 milliards de dirhams sur une base demandée de 9,3 milliards de dirhams. Au niveau du Trésor, l’adjudication du 22 août, pour la date de règlement du 27 août, le marché n’a noté aucune offre retenue par le Trésor. À savoir que le montant proposé s’élevait à 300 millions de dirhams. Notons aussi, qu’en l’absence de remboursements, l’encours des bons du Trésor par adjudication montait à 255,9 milliards de dirhams au vendredi 27 août. Pour rappel, le bilan de la semaine précédente mettait en avant une baisse des avoirs extérieurs nets de la banque centrale. Ainsi, ces avoirs ont perdu 932 millions de dirhams, pour ramener leur encours, au 15 août, à un total de 186,5 milliards de dirhams.
Sur la même période, le marché monétaire a été dopé par les liquidités injectées par Bank Al-Maghrib, pour 6,5 milliards de dirhams par voie d’avances à sept jours sur appel d’offres au taux de 3,25%. Ce qui marquait une hausse de son intervention puisque la semaine précédente avait noté un montant de 2 milliards de dirhams injectés par l’institution sur le marché.
Par ailleurs, le taux d’intérêt moyen sur le marché interbancaire s’est établi à 3,19% au lieu de 3,25%. De son côté, le volume des échanges pour ce qui est du marché interbancaire a évolué à la hausse en s’appréciant à 1,3 milliard de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *