Indicateurs : HCP : l’industrie se porte bien

Les indicateurs de la production industrielle, dans les secteurs les plus importants sont tous au vert. D’après une note d’information du Haut commissariat au plan (HCP), l’indice de la production industrielle s’est accrue de 2,5% au titre du 4e trimestre de l’année écoulée en comparaison avec la même période de 2005. Les chiffres du HCP font ainsi état d’une augmentation de 3,7% de la production des industries agro-alimentaires, de 11,7% des machines et matériel d’équipement.
La forte activité immobilière relevée au cours de l’année 2006 a tiré vers le haut les performances des secteurs qui lui sont liés. En effet, les industries métallurgiques de base ont connu une hausse de 4,7%, les industries de bois 11,1% et les produits issus de la transformation des minéraux de carrière de 6,6% dont le ciment qui, à lui seul, a enregistré une performance positive de 10,6%.
Les autres industries manufacturières ont vu leur production s’apprécier de 3,9%, le transport de 8,1%. Le HCP note par contre une baisse d’activité enregistrée notamment dans les secteurs de l’industrie de filature et du tissage qui a régressé de 4,8% et de l’industrie d’habillement qui recule de 3,1%. L’industrie du cuir sort du lot et enregistre une progression de production de 20,9%.
D’autres secteurs ont terminé l’année sur une note négative. Il s’agit en l’occurrence du matériel de bureau de mesure, du secteur de l’optique et de l’horlogerie qui ont clôt le dernier trimestre de l’exercice 2006 avec une régression de 14%.
En revanche, la production minière a connu une embellie, le secteur a enregistré une hausse de 9,1%. Une performance dopée par l’augmentation de 6,8% de la production des minerais non métalliques dont les phosphates qui ont atteint un niveau de production supérieur de 6,9% à celui du dernier trimestre de l’année 2005. Les minerais métalliques ont également contribué à cette performance puisque la production a connu une hausse de 40,6%. Néanmoins, cette tendance globale a la hausse n’a pas été suivie par le secteur énergique qui a connu une baisse de 3,2% pendant le 4e trimestre de l’année écoulée. «Cette diminution, expliquent les analystes du HCP, résulte de la régression de la production du raffinage qui chute de 14%». Une chute qui été toutefois compensée par une relative hausse de 3,5% de la production de l’énergie électrique. Globalement, et sur l’ensemble de l’année 2006, les indices de production pour les secteurs des industries de transformation et des mines ont connu une hausse de 3,7% pour l’industrie et 1,8% pour la production minière. Le secteur énergétique a clos l’année sur une baisse de 1,7%  due au recul de 9,6% l’industrie de raffinage mais tempérée par une hausse de 3,5% de la production de l’électricité. Durant ces quatre dernières années, les indicateurs de production dans les secteurs principaux de l’industrie nationale ont suivi un trend haussier, sauf pour les textiles qui ne cessent de régresser depuis 2003. Ainsi en prenant comme année de référence 1992, année qui coïncide avec la fin de la décennie du programme d’ajustement structurel (PAS), le secteur des mines a enregistré une hausse de 29% en 2006. La production énergétique a connu une augmentation de 53,6%. Le secteur de l’industrie agroalimentaire a réalisé une hausse de 58%. Les industries métallurgiques, mécaniques, électriques et électroniques (IMME), ont connu, pour leur part, une nette progression de 60,8%. Les textiles et cuir ont connu une légère progression de 9%. Les autres secteurs ont également réalisé des performances positives. Leur indice de production s’est établi à 66,7%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *