Indicateurs : Les prix à la production industrielle sont en hausse

Depuis le début de l’année, les indices des prix à la production suivent une tendance identique. Accroissement dans le secteur des industries manufacturières et extractives et stabilité dans celui de la production et de la distribution de l’eau et de l’électricité.
Au terme du mois de juillet, l’indice des prix de production enregistre ainsi une hausse de 1% pour les industries manufacturières et 0,3% pour les industries extractives, et ce par rapport au 30 juin.
Selon l’enquête mensuelle du Haut commissariat au Plan (HCP) sur les prix à la sortie de l’usine dans la branche «raffinage du pétrole», cette dernière a connu un bond de 4% tirant ainsi vers le haut tout le secteur des industries manufacturières. Les autres branches de ce secteur ont connu également une tendance haussière mais d’une moindre acuité. Ainsi, les prix des produits de l’industrie du caoutchouc et des plastiques se sont appréciés de 0,5%. La branche «fabrication de machines et appareils électroniques» a connu, pour sa part, une progression de 0,2% des prix à la sortie de l’usine. Le prix à la production du bitume qui est en hausse de 4,9% a influencé les «autres industries extractives» dont l’indice est en progression de 0,3%.
Concrètement, l’indice des prix à la production dans le secteur des industries extractives a atteint 120,6 points au 31 juillet contre 120,2 points un mois auparavant. Et ce, par rapport à l’année 1997 prise comme année de référence. De même, au 31 juillet, l’indice des prix à la sortie de l’usine grimpe à 129,4 points pour les industries manufacturières, soit 1% de plus par rapport au mois précédent. Le même mois a vu, néanmoins, l’indice des prix à la production des industries alimentaires régresser de 0,1% pour se stabiliser à 106,9 points par rapport à l’année 1997.
Le textile régresse également puisque les prix à la sortie de l’usine ont connu une légère baisse de 0,5% et se maintient à 94,9 points, soit en deçà des prix enregistrés en 1997.
En toute logique, vu la conjoncture internationale, ce sont les prix de la branche «raffinage de pétrole» qui ont connu la plus grande hausse. L’indice des prix de cette branche culmine à 262,2 points, soit largement en dessus du double des prix en vigueur il y a 10 ans. Les industries chimiques qui stagnent en ce mois de juillet ont connu, pour leur part, une légère hausse par rapport à 1997 avec un indice qui se situe à hauteur de 126,2 points. Les prix à la sortie de l’usine dans les industries du caoutchouc et des plastiques restent au même niveau qu’il y a dix ans. L’indice de cette branche s’est stabilisé autour de 102,2 points. Pour les prix à la production de distribution de l’électricité et de l’eau, ils stagnent depuis le début de l’année. Et si le captage, le traitement et la distribution de l’eau, ont connu une hausse des prix de plus de 75% par rapport à 1997, leur indice étant de 176,2 points, ceux de la production et la distribution de l’électricité ont connu, par contre, une légère baisse par rapport à cette année de référence. L’indice des prix à la production et la distribution de l’électricité s’est ainsi stabilisé à 81,3 points au 31 juillet, soit une baisse de près de 20% en comparaison des prix en vigueur en 1997.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *