Indice de confiance des ménages : Une hausse de 3,7 points au premier trimestre 2011

L’Indice de confiance des ménages (ICM) a connu au cours du premier trimestre 2011 une importante évolution. Cet indicateur résumé d’opinion des ménages s’est établi à 78,4 points contre 74,7 points au trimestre précédent, soit une hausse de 3,7 points, rapporte le Haut Commissariat au Plan (HCP) dans les résultats de son enquête permanente de conjoncture auprès des ménages. Cependant, l’ICM a connu une baisse de 1,7 point par rapport au premier trimestre de l’année 2010 (soit 80,1 points). Cette enquête qui traduit également la perception des ménages sur l’évolution passée et future de leur situation personnelle et de l’environnement socio-économique global, démontre qu’au premier trimestre 2011, l’opinion des ménages marocains sur l’évolution future du nombre des chômeurs s’est relativement améliorée. Selon le HCP, «le solde relatif à cet indicateur a augmenté de 6,8 points par rapport au premier trimestre de 2010 et est resté quasi stable par rapport au trimestre précédent». Concernant le niveau de vie en général, les opinions des ménages se sont sensiblement améliorées entre le quatrième trimestre de 2010 et le premier trimestre de l’année en cours. Les soldes relatifs à ces indicateurs ont augmenté de 11,2 points et de 9,5 points respectivement. «Par rapport au premier trimestre de 2010, ces deux soldes restent en légère baisse de 0,3 point pour l’évolution passée du niveau de vie et de 2,3 points pour ses perspectives d’évolution future», indique le HCP. Par ailleurs, les ménages restent toujours réservés sur l’opportunité d’achat de biens durables. Au premier trimestre de 2011, les ménages étaient plus nombreux à considérer le moment opportun pour faire des achats de biens durables. Le solde relatif à cet indicateur s’est amélioré de 4,5 points au cours de cette période. En revanche, le solde enregistre une baisse de 5,1 points par rapport au premier trimestre de 2010, souligne-t-on. Toutefois, les appréciations s’avèrent contrastées relativement à la situation financière actuelle et de ses évolutions passées et futures. Les soldes relatifs à ces indicateurs ont enregistré des hausses respectives de 2,3 et de 0,9 points. Par contre, le solde relatif à la situation actuelle a enregistré une baisse de 2,6 points. En établissant une comparaison avec le premier trimestre de 2010, ces soldes ont reculé de 3,1 points pour la situation financière actuelle, de 0,6 point pour son évolution passée et de 7,6 points pour son évolution future. En outre, les ménages anticipent une hausse des prix des produits alimentaires. En effet, les ménages ont estimé que les prix des produits alimentaires augmenteraient davantage au cours des 12 prochains mois. Dans ce sens, «le solde relatif à l’évolution passée des prix a baissé de 4,6 points par rapport au trimestre précédent et de 16 points par rapport au même trimestre de 2010. Quant à celui de l’évolution future, il a baissé respectivement de 3,3 et de 26,9», dévoile le HCP dans son enquête. Et de poursuivre que «les ménages restent globalement pessimistes quant à leur capacité à épargner dans les mois à venir». Ainsi, le solde de cet indicateur s’est établi à -61,7 points, en baisse de 5 points depuis un an. En revanche, ce solde enregistre une hausse de 5 points par rapport au trimestre précédent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *