Indice de prix à la consommation : Les prix de la communication en chute de 26% à fin août 2012

Indice de prix à la consommation : Les prix de la communication en chute  de 26% à fin août 2012

L’indice des prix à la consommation ne cesse de grimper. Une légère hausse a été observée au cours du huitième mois de l’année. En effet, le Haut-commissariat au plan souligne une progression de 0,7% de l’indice des prix à la consommation au cours du mois d’août par rapport au mois précédent, tirée par la hausse de 1,4% de l’indice des produits alimentaires et de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires.
Les hausses des produits alimentaires observées entre juillet et août 2012 concernent principalement les «fruits» avec 5,0%, les «viandes» avec 3,0%, les «poissons et fruits de mer» avec 2,2% et le «lait, fromage et œufs» avec 2,0%. En glissement annuel, cet indice a connu une évolution de 1% comparativement à la même période de l’année dernière. Le Haut-commissariat au Plan attribue cette évolution aux variations de l’indice de produits alimentaires. Ce dernier a grimpé de 1,5% au moment. S’agissant des produits alimentaires et boissons non alcoolisées, leur indice s’est amélioré de 1,6% au moment où celui des boissons alcoolisées et tabac a évolué de 0,2 comparativement au même mois de l’année précédente. L’indice des produits non alimentaires a, pour sa part, timidement évolué de 0,6%, résultat d’une évolution de 0,2% de l’indice des articles d’habillements et chaussures et 0,5% du logement, eau, électricité et autres combustibles.
L’indice des transports a affiché la plus forte hausse avec une moyenne de 5,2% en glissement annuel. Le Haut- commissariat au Plan met en relief également une évolution positive de 3% de l’indice des prix de l’enseignement. L’indice des biens et services a connu une progression de 1,6% par rapport à août 2011. Toutefois, l’indice des prix de communication a considérablement chuté. Se référant aux statistiques du Haut-commissariat au Plan, cet indice a connu un repli de 26,5% par rapport au même mois de l’année dernière.
Par ailleurs, «l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois d’août 2012 une hausse de 0,6% par rapport au mois de juillet 2012 et une hausse de 0,8% par rapport au mois d’août 2011», souligne le Haut-commissariat au Plan. Notons que les hausses les plus importantes de l’indice des prix à la consommation ont été enregistrées à Guelmim avec 1,6%, Al-Hoceima avec 1,5%, Oujda avec 1,4% , Dakhla et Beni-Mellal avec 1,3% , Laâyoune avec 1,2%, Casablanca 0,9% au moment où la ville de Settat a connu une stagnation durant le mois d’août 2012.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *