Industrie aéronautique : Nouveaux défis pour un secteur prometteur

Industrie aéronautique : Nouveaux défis pour un secteur prometteur

L’aéronautique est aujourd’hui une industrie d’une importance capitale. En secteur-clé dans l’économie nationale, cette industrie se trouve confrontée aux exigences des donneurs d’ordre et des normes internationales en la matière. Par le biais de cette initiative organisée par l’Office national des aéroports  (ONDA), le Maroc crée une nouvelle plate-forme de recherche et d’échange capable de hisser ce secteur dans les plus grands rangs.
«Cette rencontre a lieu dans une phase extrêmement importante dans l’histoire de l’aéronautique et du trafic aérien. Cette phase s’est caractérisée par un développement important, et par une concurrence accrue entre les différents intervenants qui a poussé même jusqu’ont la définition de nouveaux modèles d’exploitation ou de nouveaux types d’appareillage», souligne Abdelhanine Benallou, directeur général de l’ONDA, à ALM.  En effet, ce secteur est actuellement face à un défi majeur. «Le prix de l’énergie a entraîné des pertes extrêmement importantes pour les compagnies aériennes. Il est temps que la communauté des scientifiques et des chercheurs  commence à poser des questions fondamentales. Pourquoi ne pas complètement bouleverser le système d’alimentation des réacteurs ? Et ce en faisant appel à de nouvelles sources d’énergie. Je pense qu’avec ce type de questions, l’on peut espérer faire des avancées dans l’avenir », explique M. Benallou. Cette rencontre vise à asseoir de meilleures bases de développement et de compétitivité dans le secteur de l’aéronautique marocain. Sachant que cette rencontre internationale a réuni 120 participants des cinq continents. Entre autres, il y avait la France, les Etats-Unis, le Canada et la Roumanie.  L’objectif de ce symposium a été donc de réunir tous les intervenants potentiels dans le secteur notamment des industriels, des chercheurs, en passant par les constructeurs ainsi que les organismes de maintenance aéronautique. C’était une occasion pour faire le point sur les derniers développements réalisés dans ce domaine aussi bien sur le plan théorique que pratique. Les interventions ont été axées en grande partie sur des thèmes majeurs dans le domaine de l’aéronautique. Il est certain que cette rencontre a été une plate-forme d’importance capitale et une opportunité pour la mise en place de relations de collaborations autour de la sécurité aéronautique ainsi que la préservation de l’environnement et l’économie d’énergie. Certes, le secteur de l’aéronautique connaît aujourd’hui un grand développement sur le plan national et international. Toutefois, des défis majeurs doivent être relevés. Le Maroc l’a compris en développant ce secteur porteur. Ainsi, une association verra le jour pour suivre le volet recherche et développement. L’ONDA qui tient à sa position de leader dans le domaine de l’aéronautique a su créer des passerelles entre le monde de l’enseignement, de la recherche et de la formation. Notant que le pôle industriel, mis en place à Nouasser, accueille aujourd’hui de grandes signatures de l’industrie aéronautique mondiale, tels que EADS, Dassault  et Boeing.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *