Industrie : Coca-Cola et Pepsi seraient-elles dangereuses ?

Deux nouveaux Etats indiens ont interdit dimanche 6 août, la vente des boissons gazeuses Coca-Cola et Pepsi-Cola dans les écoles publiques après la publication d’une étude selon laquelle les boissons des deux groupes américains contenaient un haut niveau de résidus de pesticide. Les Etats du Madhya Pradesh (centre) et du Gujarat (nord-ouest) ont annoncé qu’ils interdiraient ces boissons quelques jours après que deux autres Etats du nord du pays, le Rajasthan et le Punjab eurent annoncé des interdictions similaires. «Nous avons décidé d’arrêter la vente de Coca, de Pepsi et d’autres sodas dans les 400 écoles publiques de l’Etat», a annoncé dimanche dernier le ministre de l’Education du Gujarat, Anandiben Patel, à l’agence PTI.
Cette décision doit entrer en vigueur ce lundi 7 août, a précisé le ministre.
Le Madhya Pradesh a annoncé une interdiction similaire dans les administrations et les établissements scolaires. «Nous interdirons la vente de (boissons de type) Coca-Cola dans les cantines des administrations et des institutions scolaires», a déclaré le Premier ministre de cet Etat, Shivraj Singh Chouhan à l’agence PTI.
L’étude du Centre for Science and Environment (CSE) publiée début août révélait que 57 échantillons prélevés sur 11 boissons produites par les deux groupes contenaient un haut niveau de résidus de pesticide.
Une première étude menée il y a trois ans avait indiqué que 12 boissons des deux firmes contenaient des niveaux de pesticides tels qu’ils pourraient favoriser le développement d’un cancer.
Vendredi dernier, les groupes Coca-Cola et Pepsi Cola ont assuré dans des communiqués que leurs boissons étaient sans danger.
La semaine dernière, la Cour suprême indienne a donné six semaines à Pepsi et Coca-Cola pour lui révéler les ingrédients de leurs boissons. Des parlementaires ont appelé à une interdiction totale des ventes de boissons gazeuses de ce type.
L’Etat du Rajasthan a interdit la vente de toutes les boissons des deux firmes dans les établissements scolaires, tandis que le Parlement du Punjab a fait retirer les boissons gazeuses de ses menus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *