Industrie : L’OMPIC accompagne les PME

Industrie : L’OMPIC accompagne les PME

La propriété industrielle peut être un outil de développement et de croissance pour les entreprises marocaines. L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale en est convaincu, c’est pourquoi il n’a pas hésité à mettre à la disposition des petites
et moyennes entreprises  des prestations d’accompagnement dans le domaine de la propriété industrielle (PI). Depuis quelques semaines déjà, les cadres de l’Office partent à la rencontre des entreprises et leur proposent un pré-diagnostic en quatre étapes. D’abord un entretien avec le chef de l’entreprise afin de s’informer sur l’activité de la société, son organisation, ses clients, ses partenaires mais aussi ses concurrents.
Ce premier entretien permet, en fait, de mesurer le besoin de l’entreprise en propriété industrielle. Ensuite, les représentants de l’OMPIC analysent, synthétisent et rédigent le rapport de restitution. Après la présentation de ce rapport au responsable de l’entreprise, l’Office essaie de suivre l’impact de ce pré-diagnostic sur l’entreprise.
Pour l’OMPIC, l’objectif de ce travail de diagnostic est très clair. Il consiste d’abord à aider les PME innovantes ayant peu ou pas encore recours à la propriété industrielle à faire le point sur la façon d’aborder les PI, afin de leur permettre de dégager des pistes d’actions vis-à-vis de la concurrence et, ensuite, de sauvegarder leur  développement et leurs activités et de conserver, voire d’améliorer leur positionnement parmi leurs partenaires ou concurrents.
«Nous essayons de montrer de manière très personnalisée que la propriété industrielle peut être un réel outil de croissance pour les entreprises. L’objectif de ce pré-diagnostic est avant tout de mettre en évidence l’intérêt d’une politique de propriété industrielle pour l’entreprise», explique un cadre de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale.


 Qu’est-ce que la propriété industrielle ?

La propriété industrielle est l’une des deux branches de la propriété intellectuelle. Celle-ci vise à protéger les créations d’art appliqué en offrant au créateur un monopole d’exploitation. Elle comprend notamment le droit des brevets (protection des inventions), le droit des marques (protection du signe identifiant un produit ou service) et le droit des dessins et modèles (protection du design, de l’apparence extérieure d’un produit). On trouve par ailleurs d’autres droits plus spécifiques comme le droit des obtentions végétales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *